Bandeau
Divergences, Revue libertaire internationale en ligne
Slogan du site
Descriptif du site
Palestine : Marche sur Gaza I
Correspondance : Monique R.
logo imprimer

Bonjour,

En cette fin d’année je voulais vous parler de « la Marche internationale pour la liberté de Gaza (gaza freedom march) » qui va rassembler des gens venant des quatre coins du monde et à laquelle j’ai décidé de participer.

C’était il y a un an, comme bien d’autres j’avais été profondément choquée par l’attaque meurtrière de la bande de gaza ; je pensais « c’est trop, Israël est allé trop loin .., au moins des Palestiniens ne seront pas morts pour rien, on va enfin aller vers un dénouement.. » rien de cela. Israël a poursuivi dans sa logique de conquête et d’occupation, les habitants de Gaza vivent dans leurs décombres, rien n’est fait pour leur permettre de retrouver une vie digne, bien au contraire le blocus continue les privant des denrées élémentaires : ciment et matériaux de construction, semences et produits vétérinaires (pour affamer et empêcher l’élevage), essence, vêtements, thé, café, semoule, allumettes, ampoules, bougies, chaussures, draps, matelas, couvertures, cahiers, crayons, tétines de biberon …pour ne citer que quelques produits.

Non ce n’est pas un rêve, et la réalité est bien plus noire, sans aucun signe à l’horizon de briser cet enfer.

Gaza c’est 1M500 000 personnes sur 360 km2 (40 km de long, 8à10 km de large) une des plus fortes densité du monde

Le siège de Gaza est illégal

Comme le Mur,

Comme les colonies et les démolitions de maison à Jerusalem Est,

Comme les bouclages et les couvre feu,

Comme les barrages routiers et les checkpoints,

Comme la détention et la torture…

Souvent me vient cette pensée : on ne pourra pas dire qu’on ne savait pas….

Alors briser le silence, en cette date anniversaire et en cette période de « fêtes » !

Nous la société civile des quatre coins du monde, que l’on puisse participer à cette marche, et que des voix s’élèvent ici ou là dans le même temps, pour dire notre indignation et soutenir ces populations victimes d’une profonde injustice.

Concrètement : il y aura deux marches qui devraient converger

- l’une partira de Jerusalem avec les israeliens anti colonialistes, les palestiniens israeliens (ceux qui sont restés en territoire d’Israël) et des internationaux ; elle rejoindra le nord de la bande de Gaza à Erez.

Cette marche est importante elle rappelle le lien entre Gaza et la Cisjordanie, deux parties d’un même Etat, mais elle n’a aucune chance de rentrer dans Gaza.

- l’autre partira d’Egypte avec des internationaux pour entrer au sud de la bande de Gaza par Rafah et remonter en direction d’Erez (je participe à cette marche).

Il y a très peu de chance pour qu’on nous laisse entrer, mais si entrée il y a, elle se fera par Égypte, c’est pour cela que nous y serons plus nombreux ( au moins 1300 personnes attendues). Égypte a le dernier mot dans la décision, mais l’emprise d’Israël sur Égypte est forte.

A Gaza nous serons accueillis par le PCHR (Palestinian Center for Human Rights) équivalent de la Ligue des droits de l’homme chez nous, et par le PNGO, réseau regroupant une centaine d’ONG palestiniennes.

Et le 31 décembre nous marcherons ensemble, habitants de Gaza et manifestants, vers le passage d’Erez au nord de Gaza.

Quoi qu’il arrive si nous sommes interdits d’entrer, l’objectif est de tenir pendant huit jours pour dénoncer ce blocus en se présentant quotidiennement aux différents chekpoints entre El Arish (ville où nous serons basés) en Egypte et Rafah ( à 40 km) ville frontière.

Je pars très confiante, quel que soit le dénouement de cette Marche. Des centaines de personnes, israéliens compris, auront exprimé leur indignation et leur soutien aux Palestiniens. Si nos gouvernements sont dans le déni, à nous d’agir concrètement pour appeler enfin à un règlement JUSTE.

Mon vœu pour 2010, c’est que la pression de l’opinion publique grandisse, mais pour cela il faut que les gens ouvrent les yeux, à nous d’agir dans ce sens.

Je passerai peut-être le jour de l’an à Gaza, et vous pendant ce temps n’oubliez pas de boycotter les produits d’Israël ! [[ A ce propos lire l’opinion d’Uri Avnery opposée au boycott ] NDLR]

Si je le peux, j’enverrai quelques mails, mais vous aurez aussi des informations sur le déroulement de cette Marche sur www.urgence-gaza.com

Je serai absente entre le 25 decembre et le 7 janvier.

Je vous joins une carte de la bande de Gaza.

Tout cela n’empêche pas de vivre des moments heureux et chaleureux là où nous sommes en cette fin d’année, et je vous le souhaite




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.47