UN GUIDE MÉCHANT [ET PARFOIS MOCHE] DE PARIS


Articles publiés dans cette rubrique

jeudi 31 mars 2011
par  CP

Une grande concentration humaine

À propos des grands magasins parisiens, Michel Ragon : « Rien n’éclaire plus les relations entre urbanisation et pollution que de rappeler ces chiffres : au sommet des collines vosgiennes, on compte 12 microbes par mètre cube d’air ; aux Champs-Elysées à Paris, 90 000 microbes au mètre cube ; dans un (...)

jeudi 31 mars 2011
par  CP

Commerce et soulagement

Peu réjoui par la lourde bâtisse abritant la Chambre de Commerce de l’avenue de Friedland, Georges Barbarin murmure : « je n’aimerais pas avoir de commerce dans cette chambre-là. »
Guère mieux séduit par la Tour Eiffel, il invente un naturaliste qui pense qu’elle « écarte les quatre pattes comme un (...)

jeudi 31 mars 2011
par  CP

Avenue Marceau

En bas de l’avenue Marceau s’élève un hôtel particulier frappé du sigle géant de la maison Yves Saint-Laurent YSL. Il n’est pas certain qu’un monogramme si grand complète avec bonheur l’architecture de l’édifice.
Une employée érudite envoya chez Charles-Henri Méchant, pour sa défense, un bel extrait de (...)

jeudi 31 mars 2011
par  CP

Le polo du Bois de Boulogne

La France, aux Jeux Olympiques, ne manque jamais de médailles en équitation. Curieux brio, en ce sport aristocratique, de la première grande république d’Europe. C’est que, comme les sports de contact et d’équipe ont pour but d’endurcir les classes dominantes anglaises, l’équitation a pour but d’ôter (...)

jeudi 31 mars 2011
par  CP

L’Histoire glisse sur le XVIe arrondissement sans jamais lui déranger une mèche

Cette phrase orne une brillante contribution d’Anne Papillault à Paris, aux noms des femmes. Son texte décrit d’abord les tours d’angle bourgeoises auxquelles les passagers de la ligne Charles-de-Gaulle-Étoile / Nation par Denfert-Rochereau rêvent lorsque leur métro passe la Seine avant d’arriver à (...)