Bandeau
Divergences, Revue libertaire internationale en ligne
Slogan du site
Descriptif du site
Un membre du SIA de Caen (Syndicat Intercorporatif Anarchosyndicaliste
Chronologie du squatt « UNGDOMSHUSET »
logo imprimer

29 octobre 1982 : Les squatteurs obtiennent les clés du 69 rue Jagtvej.
27 janvier 1996 : Ungdomshuset est en feu.
20 février 1996 : 3 politiciens conservateurs, membres du conseil municipal, décident que l’immeuble ne sera pas rénové après l’incendie.

Début de l’été 1996 :
350 signatures sont collectées pour fermer Ungdomshuset.
10 avril 1997 :
La municipalité de Copenhague passe un nouvel accord avec les squatteurs. Ils peuvent maintenant être mis à la rue avec un préavis de 3 mois, à partir de la fin de l’année.
6 mai 1999 : la majorité du conseil municipal décide de mettre en vente l’immeuble où se trouve Ungdomshuset.

1er janvier 2000 :
Faderhuset (« La Maison du Père », une secte chrétienne qui a une participation dans la Société Anonyme « Humain ») décide d’investir Ungdomshuset. Ils en sont chassés avec quelques blessures légères.
26 janvier 2000 : L’immeuble est maintenant officiellement en vente.
16 novembre 2000 :
Le conseil municipal vend l’immeuble à la Société Anonyme « Humain ».
28 septembre 2001 : Faderhuset achète toute les actions de la Société Anonyme « Humain » et devient, par la même occasion, propriétaire de Ungdomshuset
2003 : Faderhuset assigne Ungdomshuset en procès au nom de son droit de propriété.
2004 : Le tribunal municipal décide que Faderhuset peut virer les squatteurs. Ceux-ci font appel.
2006 :
Un tribunal national confirme le verdict du tribunal municipal.

Septembre 2006 : La « Fondation Jagtvej 69 » (une association de soutien à Ungdomshuset qui regroupe des syndicalistes, des militants politiques de gauche...) tente de racheter l’immeuble à Faderhuset qui refuse et réclame le départ des squatteurs.
24 septembre 2006 :
Des émeutes éclatent à Copenhague après que la police ait stoppé une manifestation en faveur d’Ungdomshuset. Il y a environ 300 arrestations. Les squatteurs décident d’aller en cour de cassation.

Octobre 2006 :
Un tribunal décide que les squatteurs doivent avoir quitté les lieux le 14 décembre 2006. Les squatteurs se voient refuser un nouveau procès.
3 novembre 2006 : La police affirme qu’elle n’expulsera pas ungdomshuset avant le début de 2007.
12 décembre 2006 : Faderhuset refuse une nouvelle offre de la « Fondation Jagtvej 69 ».
14 décembre 2006 : « Le Groupe Citoyen pour Ungdomshuset » organise une manifestation pacifique en faveur d’Ungdomshuset. Plus de 5000 personnes y participent.
16 décembre : Une manifestation pour Ungdomshuset se transforme en grosses émeutes dans toute la ville après que la police ait bloqué la manif au bout de 50 mètres. 4 policiers et 2 activistes sont blessés. L’un de ces derniers perd 3 doigts à cause d’un gros pétard, l’autre est renversé par un fourgon de police. 273 personnes sont arrêtées.
8 février 2007 : 4 activistes soupçonnés d’avoir participé aux émeutes en décembre sont arrêtés à leur domicile ou à leur travail. La police prétend avoir des preuves contre eux (leurs vêtements). Une jeune fille de 19 an est emprisonnée 13 jours avant son procès. Le porte-parole de la police déclare que s’ils réussissent à emprisonner quelqu’un, plus d’arrestations suivront.
Faderhuset reçoit l’autorisation de démolir l’immeuble. Des sources font état de l’arrivée à Copenhague de renforts de police en provenance d’autres villes.

L’expulsion approcherait-elle ?




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.47