Bandeau
Divergences, Revue libertaire internationale en ligne
Slogan du site
Descriptif du site
logo article ou rubrique
Dernières nouvelles

ANARCHISTE VS BOLCHEVIKS : Comment il ne faut pas faire la révolution ! CATALOGNE : Une fois encore, beaucoup d’anarchistes - beaucoup trop A CONTRETEMPS : Pierre Monatte sans galons et sans grade


Anarchistes vs bolcheviks
Comment il ne faut pas faire la révolution ! Peu avant sa mort en 1920, Kropotkine écrivait : « Nous apprenons à connaître en Russie comment le communisme ne doit pas être introduit. »
Le vieux théoricien anarchiste se gardait d’attaquer trop ouvertement les nouveaux maîtres de Russie pour ne pas alimenter la réaction. Les anarchistes comptèrent néanmoins parmi les premiers critiques – et les premiers persécutés – du bolchevisme.

20 décembre 1917. Moins de deux mois après le « coup d’État d’octobre » (selon la formule de Rosa Luxemburg) est créée la Commission extraordinaire de lutte contre le sabotage et la contre‑­révolution –­ en russe Vetchéka. Voilà lancée la sinistre Tchéka, organe de répression du nouveau pouvoir indépendant de la justice. « Au nombre des facteurs qui ont assuré la victoire des bolcheviks, écrit l’historien Michel Heller, il faut compter […] une découverte géniale de Lénine : l’utilisation de la police politique et de la terreur pour qui veut garder le pouvoir. »
http://cqfd-journal.org/Comment-il-ne-faut-pas-faire-la
Quelques considérations sur la situation actuelle en Catalogne et l’action des anarchistes 16 octobre 2017

Une fois encore, beaucoup d’anarchistes - beaucoup trop - se sont laissés entraîner, déborder par des événements auxquels ils ne s’attendaient pas et où ils n’ont pas su (ou voulu) porter leurs propres paroles, leurs propres actions. Beaucoup d’anarchistes se laissent trop facilement séduire par tout ce qui présente un caractère « de masse », sans prendre le temps de se demander à quoi ils apportent leur soutien en réalité, et sans savoir, pouvoir ni vouloir participer avec un discours propre - il s’agit seulement d’aller là où sont « les gens » et voir ce qui se passe ensuite
https://nantes.indymedia.org/articles/38875
Pierre Monatte sans galons et sans grade

Plus rien, ou presque, ne semble désormais tenir des anciens adossements auxquels s’appuyaient au cours du siècle dernier, parfois contradictoirement parfois solidairement, diverses minorités agissantes soucieuses de maintenir, contre la double malédiction du léninisme et de la social-démocratie, l’espérance vivante d’un projet révolutionnaire de transformation sociale du monde. En ces temps de patente déshérence où, déconstruction faite et relativisme obligeant, le désert de la critique prospère, comme jamais sans doute, sur le gel de la pensée, aucune urgence n’est sans doute plus urgente que d’attiser encore et toujours le chaudron de cette ancienne mémoire. Car quand l’ignorance s’admet comme une vertu désencombrante, on a ce qu’on a : un paysage constellé de contestations partielles d’où n’émerge, différentialisme aidant, aucune perspective unifiante.

http://acontretemps.org/spip.php?article643