Bandeau
Divergences, Revue libertaire internationale en ligne
Slogan du site
Descriptif du site
Voyage en bouteilles…
Les bouteilles, les œufs et les patates de Nelly Trumel
Une histoire de lumières et de reflets ?
logo imprimer

Vous y croyez au miracle ? Moi pas. Mais là, l’histoire de l’œuf dans la bouteille est plus mystérieuse qu’il n’y paraît !

Les paris sont ouverts et les hypothèses s’envolent. L’œuf dans la bouteille…
À suivre…

Ça commence comme ça… D’abord l’œuf dans la bouteille. Puis l’œuf éclôt ?
S’envole ? S’aspire ? S’échappe ? Se fond ? Allez savoir… Les histoires ne savent pas toutes finir et celle-ci est sans morale, mais avec des rebondissements !

Une pomme de terre qui germe… Toujours dans une bouteille !

À quoi pensez-vous devant ces bouteilles habitées ?

Devant celle-ci, on imagine les rhizomes grimpant le long des parois lisses et transparentes, se glisser peu à peu vers le goulot, faire quelques petites feuilles au hasard, au passage et bientôt ce serait une jungle de lianes rosées et blanches, de petites feuilles vertes… Décidément les patates, ça raconte bien des choses sur les transformations, la germination…

Dans pomme de terre, il y a pomme (la connaissance, un peu interdite selon certaines croyances) et il y a terre, la réalité, présence solide, le terrain, le quotidien !

Qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse !

Qu’importe le flacon, mais c’est vite dit ! C’est pas pareil quand les reflets
se font complices et que la buée de condensation accentue encore la fraîcheur du liquide…

Fait soif !

Tout le monde sait que je n’ai jamais murmuré la moindre prière.

Tout le monde sait aussi que je n’ai jamais essayé de dissimuler mes défauts.

J’ignore s’il existe une Justice et une Miséricorde...

Cependant, j’ai confiance, car j’ai toujours été sincère.

Que vaut-il mieux ? S’asseoir dans une taverne, puis faire son examen de conscience,

Ou se prosterner dans une mosquée, l’âme close ?

Je ne me préoccupe pas de savoir si nous avons un Maître

Et ce qu’il fera de moi, le cas échéant.

Puisque tu ignores ce que te réserve demain,

Efforce-toi d’être heureux aujourd’hui.

Prends une urne de vin, va t’asseoir au clair de lune,

Et bois, en te disant que la lune te cherchera peut-être vainement, demain.

Quatrains des Rubayat d’Omar Khayam (1048-1131, Nichapur, Perse). (Extraits)

P.S. :

Les reproductions des tableaux de Nelly Trumel se retrouvent dans tout ce numéro de Divergences, depuis les sommaires jusqu’à certains textes.

Voir son site :

http://www.nellytrumel.fr/

Choix des quatrains et textes, CP.



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.86.39