Mille Babords, un problème ?

Cette rubrique va tenter de rassembler un ensemble de textes paru suite à une réunion plus qu’houleuse qui s’est passé à Marseille, à Mille Babords. Événement qui s’inscrit dans la suite de ce qui s’est passé à Paris à la Discordia, à Lyon autour d’Escudero, à St Jean du Gard avec le livre de Renaud Garcia - Le désert de la critique- etc.


Articles publiés dans cette rubrique

samedi 19 novembre 2016
par  ...

C’est du délire

C’est du délire
ce qui s’est passé vendredi 28 octobre avant le débat à Mille Bâbords [1]. Même si on peut se dire que, pour discuter du sujet de la "race" sur Marseille [2], on aurait pu se passer de partir d’un texte en particulier [3] et des intervenants qui se sont déplacés [4], rien ne (...)

samedi 19 novembre 2016
par  ...

Communiqué concernant l’action anti-raciste

Suite à l’appel d’une discussion intitulée « s’opposer au racialisme, les révolutionnnaires contre le racialisme et son immonde » accueillie par Mille Babords(1), vendredi 28 octobre 2016, nous avons décidé d’y mener une action directe.
Nous sommes 15 militant-es racisé-es majoritairement femmes, (...)

samedi 19 novembre 2016
par  ...

Vendredi 28 octobre se tenait sur Marseille

, dans le local militant « Mille Babords » une réunion publique autour du texte « Jusqu’ici tout va bien ? ». La discussion n’avait pas encore commencé lorsqu’un groupe d’une trentaine de personne a fait irruption dans le lieu. Ce groupe entendait empêcher la discussion prévue et à fait ce qu’il a pu, (...)

samedi 19 novembre 2016
par  ...

Une action par des personnes racisé-es

Une action par des personnes racisé-es, a eu lieu hier vendredi 28 octobre à Mille Bâbords, s’opposant à la discussion intitulée "s’opposer au racialisme". Voici le tract des intervenant-es.
ANTI-RACIALISATEURS ET ANTI-RACIALISATRICES STAY et PROTECT your HOME !
Anti-racialisateurs et (...)

samedi 19 novembre 2016
par  ...

A propos de la soirée du 28 octobre à Mille Bâbords

https://mars-infos.org
e 28 octobre, une discussion était organisée dans les locaux de Mille Bâbords autour d’un texte paru dans l’été, Jusqu’ici tout va bien. Cette soirée a été perturbée par un groupe de personnes qui étaient contre le fait que cette discussion se tienne, et les locaux ont été en partie (...)