Bandeau
Divergences, Revue libertaire internationale en ligne
Slogan du site
Descriptif du site
CQFD n° 97
logo imprimer

Hé oui, ce mensuel de critique et d’expérimentation sociales évolue et se bonifie avec l’âge mais, attention, reste ferme sur ses fondamentaux. À l’origine concocté par une bande hétéroclite de chômeurs heureux,

CQFD a su préserver l’essentiel, c’est-à-dire... une joyeuse bande de précaires hétérodoxes.

Dans un monde pour le moins chamboulé - par les révolutions arabes, notamment - et une France on ne peut plus réactionnaire - que furent longues ces cinq dernières années, et que nous réserve le printemps ? - ce canard entend bien rester une vigoureuse erreur dans le paysage médiatique assujetti aux banquiers, bétonneurs, marchands de canons et autres industriels de luxe.

Mais cette expérience de presse libre, sans pub, sans sub, sans chef et sans actionnaires se doit d’augmenter sensiblement ses ventes pour poursuivre son cours chaotique.

Le comité de rédaction a donc décidé d’adoucir un brin l’aspect du journal afin de permettre à de nouveaux lecteurs de découvrir l’intransigeance de ses analyses, enquêtes, dessins de presse, chroniques et reportages. Car la ligne éditoriale, elle, ne sortira pas émoussée de ces aménagements de forme.

CQFD a fait peau neuve…

AU SOMMAIRE

— Mille bâtons dans les pattes

Par Gilles Lucas.

—  Pas d’animaux, que de la matière animale

Propos recueillis le 1er février 2012 par Raúl Guillén et Nardo.

— Mauvaise mémoire

Par Sébastien Navarro.

Vive la crise !

Voilà trente ans que l’éditocratie travaille à « l’entrée du capitalisme dans la gauche ». Mais, maintenant que le libéralisme triomphant patauge dans une crise noire, tu crois qu’elle ferait amende honorable ? Dans son prochain bouquin, Vive la crise !, (à paraître le 1er mars au Seuil), l’ami Fontenelle rappelle que la presse « continue de répéter (inlassablement) qu’il est urgent de réformer (enfin) ce pays de feignants et d’assistés qui vit (vraiment) au-dessus de ses moyens... » Extrait. Par Sébastien Fontenelle.

— À l’Est, c’est déjà le printemps

Par Martin Seux.

— "Vers une urbanité sécuritaire"

Par Jean-Pierre Garnier

— Une paire de sandales pour quatre

Par Jean-Michel Papazian.

— Quand t’es dans le désert…

Par Gilles Lucas

— En marge et au pilori

Par Nicolas Arraitz.
* * * * * * * * *

MAIS AUSSI :
« Actastrophe », par Gilles Lucas.
« Seconde mort d’Ali Ziri », par Ornella Guyet.
« Les galériens cloué au pilori », par Momo Brücke.
« De la sueur et des basses », par Mickaël Correia.

Ainsi que les chroniques de Mademoiselle, Jean-Pierre Levaray, Sébastien Fontenelle, Noël Godin, et le Vieux dossier de Mathieu Léonard.

Dessins : Aurel, Thomas Azuélos, Berth, J.M. Bertoyas, Rémy Cattelain, Éfix, Jean-Yves Ferri, Thierry Guitard, Lasserpe, Lefred-Thouron, Lindingre, Pirikk, Rémi, Soulcié, Tanxxx.

Photos : Rémy Comment, Yohanne Lamoulère.

Infographie : Centre de recherches en sciences absconses du territoire.

www.cqfd-journal.org



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.86.39