Bandeau
Divergences, Revue libertaire internationale en ligne
Slogan du site
Descriptif du site
Appel aux Tunisiens et aux Tunisiennes
logo imprimer

Accord entre l’UGTT et le gouvernement provisoire

Vers la nomination de nouveaux gouverneurs

L’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT) et le gouvernement provisoire ont convenu de la nomination de nouveaux gouverneurs connus pour leur aptitude et leur compétence et n’ayant pas appartenu au Rassemblement Constitutionnel Démocratique (RCD) ou été impliqués dans des pratiques contraires aux intérêts du peuple.

Dans un communiqué qu’elle a publié, hier après-midi, l’UGTT indique que cet accord est intervenu suite à deux séances de négociations entre le Bureau exécutif de la centrale syndicale et une délégation ministérielle du gouvernement provisoire, au cours desquelles le Bureau exécutif de l’UGTT a mis l’accent sur la nécessité de créer un conseil de protection de la révolution et de la transition démocratique, conformément à une décision de la commission administrative nationale de l’UGTT et des composantes de la société politique et civile.

Il a été convenu, également, que toute personne susceptible d’être impliquée dans des pratiques contraires à l’intérêt du peuple, ne siégerait pas dans aucune des trois commissions nationales et de s’ouvrir sur l’ensemble des composantes de la scène nationale.
Les deux parties sont convenues, en outre, d’œuvrer pour rétablir la sécurité, en faisant face aux forces anti-révolutionnaires qui tentent de déstabiliser le peuple, d’entraver le fonctionnement normal des établissements éducatifs et d’influencer négativement le climat social. Elles ont, aussi, appelé à se pencher immédiatement et systématiquement sur les problèmes et préoccupations des salariés.

Au plan social, les deux parties sont tombés d’accord pour poursuivre l’insertion des employés du secteur de la sous-traitance dans les entreprises bénéficiaires de leurs services, à travers l’engagement de négociations avec l’UGTT et ses structures syndicales et la mise en place de mécanismes appropriés pour entamer immédiatement des négociations au sujet des volets réglementaire et financier, de manière à favoriser la promotion des législations dans le sens du renforcement du travail permanent et de garantir la liberté effective de l’action syndicale dans tous les secteurs sans exception.

Elles sont, également, convenues d’améliorer le pouvoir d’achat du citoyen, à la lumière de la hausse excessive des prix et de la détérioration de la situation dans le contexte de la corruption financière et administrative durant de nombreuses années.

Les deux séances ont abouti, également, selon le communiqué, à l’approbation de la ratification d’une série de conventions arabes et internationales, fondées sur les principes de la liberté, de la justice et des droits de l’Homme, des principes de la révolution tunisienne.

LE TEMPS : يوم 9 فيفري
(9 février 2011)

P.S. :

Photos © Nelly Trumel



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.86.39