Bandeau
Divergences, Revue libertaire internationale en ligne
Slogan du site
Descriptif du site
Indymedia Paris. - Tortures : complicités USA / U.E
logo imprimer

L’évaluation de prisons secretes de la CIA en Europe, le besoin de condamnation internationale des crimes commis par des régimes communistes totalitaires et les violations de droits de l’homme dans la République Tchétchène constituent quelques-uns des sujets présentée à la Commission des questions juridiques et des droits de l’homme de l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) à Strasbourg, le mardi 24 janvier 2006.

Dick Marty (Suisse, ADLE), qui enquête actuellement sur les allégations de détention secrètes dans des Etats membres du Conseil de l’Europe, doit présenter son évaluation intérimaire dans une note d’information qui va être présentée à la Commission des questions juridiques et des droits de l’homme de l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) à Strasbourg, le mardi 24 janvier 2006.

La Commission procédera également, avec les personnalités dont les noms suivent, à un échange de vues sur ce sujet, ainsi que sur les soupçons d’enlèvements sur le sol européen et sur les allégations de transport illégal de prisonniers depuis ou via l’Europe vers des pays où ils risquent la torture :

Craig Murray, ancien Ambassadeur du Royaume-Uni en Ouzbékistan
Le Professeur Manfred Nowak, Rapporteur spécial des Nations Unies sur la torture
John Sifton, Human Rights Watch, New York

Des représentants du Parlement Européen et de la Commission Européenne devraient également être présents.

Les pays européens connaissent depuis au moins deux ans les prisons secrètes et les activités des Etats-Unis en Europe à l’égard de terroristes présumés, a affirmé, vendredi 13 janvier, Dick Marty, le rapporteur d’une commission du Conseil de l’Europe enquêtant sur ce sujet.

M. Marty a qualifié la passivité des autorités en Europe de "choquante" sur ce dossier. "Depuis deux, trois ans, les pays savent pertinemment ce qui est en train de se passer", a ainsi déclaré M. Marty, également parlementaire suisse, à la Télévision suisse romande (TRS). "Il y a des pays qui ont collaboré activement, il y en a d’autres qui ont toléré, et il y a en a d’autres qui ont regardé simplement ailleurs" a-t-il estimé.

Au sujet des tortures qui auraient été pratiquées par la CIA, le rapporteur a estimé que "la réaction la plus vivace a eu lieu justement aux Etats-Unis". "C’est grâce à l’amendement d’un sénateur américain et républicain" que de telles pratiques ont été remises en cause, a-t-il rappelé a la TSR.

Logo de la présidence autrichienne de l’Union Européenne : un "code bar" Si vous ne le saviez pas, l’Europe est à vendre).

Lire tout l’article


Voir aussi :

Witness to Torture : A March to Visit the Prisoners in Guantánamo (en anglais, 80 Américains entament une marche pour rencontrer les prisonniers de Guantanamo)




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.47