Bandeau
Divergences, Revue libertaire internationale en ligne
Slogan du site
Descriptif du site
Dernières parutions aux Editions libertaires
logo imprimer

T. MASCHINO

 LA REPUBLIQUE DES BIGOTS

Contrairement à ce que pensent les naïfs, l’Eglise catholique n’a jamais accepté la perte de son pouvoir séculier. Encouragée par les propos scandaleux de N : Sarkozy, pour qui le curé
est plus apte que l’instituteur à développer le sens moral des enfants, enhardie par la complaisance des médias et le silence de la plupart des intellectuels, qui ne songent qu’à baiser la mule du pape et lécher les mocassins du président, elle s’efforce d’imposer ses valeurs et d’« ouvrirv à son avantage la laïcité. Déjà, de plus en plus de médecins refusent de pratiquer des avortements, il n est toujours pas question de légaliser l’euthanasie, des enseignants utilisent des manuels cathos qui font d’un cours de grammaire un cours de catéchisme, des films, accusés de porter atteinte aux bonnes mceurs, ne sont pas distribués et des caricaturistes sont poursuivis en justice.

Comme le démontre cë livre l’Eglise catholique n’ pas « changé », elle ne peut pas changer : dogmatique, professant des « vérités » qui, par leur absurdité, défient toute raison, s’ingéniant, en jouant des peurs et des interdits, des émotions et des peurs, à priver tout être de son intelligence et de son esprit critique, elle reste ce qu’elle a toujours été : l’adversaire de la démocratie. Car la démocratie rejette tout argument d’autorité, tout obscurantisme, tout dictat tombé du ciel, elle fonctionne selon les seules exigences de la raüson et implique que chacun reste seul maître de ses choix de vie. On en est loin, dans cette France qui ne cesse de rappeler ses prétendues « racines chrétiennes », et le mot d’ordre de Voltaire – « Ecraser l’infâme »– est plus que jamais d’actualité.

10 euros Achat et bon de commande aux Editions libertaires ou achat en ligneà Publico


Claude Margat

 Questions de mots Entretiens avec Bernard Noël

On ne présente plus Bernard Noël. Il est actuellement le poète français dont la réputation est désormais planétaire. Également auteur de nombreux romans et de nombreux essais sur la peinture, son œuvre a ouvert un foisonnement de pistes aux écrivains de la jeune génération qui reconnaissent en lui un maître incontesté. Bernard Noël a connu la célébrité grâce au sulfureux roman « Le château de Cène ». D’abord censuré, ce roman rapidement épuisé a fait l’objet d’une nouvelle réédition dans laquelle figurait le texte « L’outrage aux mots », suscité par Jean-Jacques Pauvert, le premier des grands textes politiques de Bernard Noël. Viendront ensuite « Le dictionnaire de la Commune », « Le sens, la Sensure » etc.… La réflexion que conduit Bernard Noël depuis 1970 s’accompagne d’une réflexion simultanée sur la nature et la fonction de la langue écrite et parlée en relation avec le corps.

Claude Margat est l’auteur de nombreux livres. Plusieurs fois missionné en Chine, également calligraphe et peintre, il s’intéresse à l’origine de l’expression et prépare actuellement un volumineux essai sur la peinture chinoise. C’est également un intime de Bernard Noël et un grand familier de son œuvre.

Questions de mots est le premier livre d’entretiens publié portant sur l’ensemble de l’œuvre de Bernard Noël. Réalisé sur le ton de la conversation amicale, ce livre apporte un éclairage nouveau sur l’œuvre singulière et passionnante du grand écrivain. Il y est tout à la fois question d’écriture, de peinture, de lecture, de poésie, de société, de liberté et de la place que chacun est invité à reconquérir sur les nouveaux désastres qui s’annoncent.

140x210 mm, 150 pages,
isbn : 978-2-914980-68-5
13 €
Achat et bon de commande aux Editions libertaires ou achat en ligneà Publico


Jean-Marc Raynaud

 Meurtres exquis à la Librairie du Monde Libertaire

Samedi 27 septembre 2008, 145 rue Amelot, Paris XIe, 17 heures.
La librairie du Monde Libertaire est bondée. Benoist Rey, l’auteur de Les égorgeurs, un des livres mythiques sur la guerre d’Algérie, présente ses derniers bouquins, Les trous de mémoire, fin, et Mieux vaut boire du rouge que broyer du noir.

Soudain, une ombre casquée, toute de cuir vêtue, pénètre dans la librairie d’un pas décidé, sort un pétard de son blouson et met deux balles dans la tête d’un petit jeune homme.

La police est là dans les cinq minutes. Le petit jeune homme est rapidement identifié. Nom, Pâques. Prénom, Didier. Lieutenant à la DNAT (Division nationale anti-terroriste). Cela faisait trois mois qu’il avait infiltré le groupe Liberté de la FA (Fédération Anarchiste). Il enquêtait sur E.T.A.

Immédiatement la librairie est bouclée. Et, les flics découvrent deux nouveaux cadavres. Celui du général (à la retraite) Maxime de Bonnefieu (en 1960 il était lieutenant et commandait le commando de choc où Benoist Rey officiait comme… infirmier). La nuque brisée. Sa spécialité de l’époque. Et celui de l’évêque Eberhardt von Steinberg. Dans les chiottes. La bave aux lèvres. Il était aumônier militaire dans la légion Kondor en Espagne, en 1936. Il avait béni les Stukas qui avaient rasés Guernica.

Les anarchistes auraient-ils décidés d’en revenir aux fondamentaux et d’exterminer flics, militaires et curés ? En commencant par régler les comptes en cours ?

Les flics et les médias en sont persuadés.

Il est, donc, temps pour Ed Merlieux et Ted Chaucre, des services secrets de la Fédération Anarchiste, de lâcher le côte de Bourg et de mener l’enquête !
Et c’est peu dire qu’ils vont aller de surprises en surprises !

140x210 mm, 120 pages,
isbn : 978-2-914980-73-9
10 €
Achat et bon de commande aux Editions libertaires ou achat en ligneà Publico


Pierre Marlson

 La terre et les temps Recueil de nouvelles

La Terre et les temps signe le retour tant attendu à la publication d’un de nos grands auteurs de SF à la Française : Marlson L’enfant et le capitaine, in Revue Phénix (1990), Les Compagnons de la Marciliague, Encre, coll. L’Utopie tout de suite (1979), Désert ! Kesselring, coll. Ici et maintenant (1979), L’Empire du peuple (écrit avec Albert Higon), Albin Michel, coll. Super fiction n°23, (1977), Où se peigne la pluie aux courbes des ombrelles (1975) in Retour à la terre, 1 , Denoël, Présence du Futur n°189, (1975), sous la houlette de JP Andrevon.

L’auteur n’a rien perdu ni de sa verve ni de son style si personnel qui font de ces quatre nouvelles de purs moments de bonheur à la lecture ! Terre et Temps est un recueil qui inspire le respect sans dispenser le lecteur d’un réel effort à s’ouvrir à un monde très personnel, le monde de la SF selon Marlson !
Un monde de féerie du verbe, une incitation aux voyages extraordinaires entre notre bonne vieille terre et les mystères que tissent les temps dépeints à souhait par l’auteur… La Terre et les temps, une virgule qui manquait à l’œuvre de Marlson que nous vous invitons à redécouvrir dans les moments où il dévoile la permanence de ses idées, la richesse de son intellect et de son indémodable puissance d’analyse et de compréhension.

Collection Nos Futurs
140x210 mm, 176 pages,
isbn : 978-2-914980-70-8
12 €
Achat et bon de commande aux Editions libertaires ou achat en ligneà Publico


Jean Rebillat

 Ultimum

Tome 1 : La dernière traversée

La dernière traversée est le premier opus d’une saga énigmatiqueet haletante : Ultimum.

Rebillat, en quelques lignes, vous entraîne dans un récit d’aventures où la Terre brûlée ne laisse d’autre choix que la fuite vers les grands espaces inconnus, aux confins de nos réalités quotidiennes. Dès les premières pages, les héros interpellent et excitent la curiosité ; firmes et holdings au coeur d’une vaste machination où l’humanité se monnaye, s’échange en placements à risques pour le profit immédiat d’actionnaires comptés sur le bout des doigts, eux-mêmes victimes de leur succès… puis balayés par d’ordinaires héros victimes à leur tour de leurs illusions…

Rebondissements et trahisons, jeux d’acteurs et manipulations, tous les ingrédients sont maniés pour étayer ce qui fait l’essence même d’Ultimum : une histoire d’hommes et de femmes livrés à eux-mêmes en milieu hostile, notre histoire, peut-être l’un de nos futurs…

Les chapitres laissent peu de place aux doutes et le rythme des intrigues faites et suscitées piégeront les plus aguerris dans ce qu’il faut bien appeler une véritable oeuvre de pure SF ; une page qui fera date pour tous ceux qui rêvent encore que tout est possible pour l’homme quand toutes ses valeurs ne semblent plus rien coter… La bourse ou la vie entre terriens et pionniers de l’espace !

Collection Nos Futurs
140x210 mm, 192 pages,
isbn : 978-2-914980-71-5
12 €
Achat et bon de commande aux Editions libertaires ou achat en ligneà Publico




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.47