Bandeau
Divergences, Revue libertaire internationale en ligne
Slogan du site
Descriptif du site
Eduardo Colombo
L’espace politique de l’anarchie
logo imprimer

L’anarchie est la figure d’un espace politique non hiérarchique organisé par et pour l’autonomie
du sujet de l’action. Un principe d’organisation, un mode de représentation du politique.
L’État est un principe différent, ou opposé, paradigme de l’expropriation du pouvoir entre les mains
d’une élite.
Traditionnellement, la philosophie politique a fourni la matière première qui justifie et légitime le
pouvoir politique existant, c’est-à-dire le droit de l’État à obtenir, par la force s’il le faut, l’obéissance
de ses sujets.
À l’opposé, ces textes nous proposent de réfléchir de façon étendue et contradictoire sur les formes
institutionnelles d’une future « société anarchiste ».
Pour ce faire ils scrutent les dimensions de l’espace publique où les êtres humains pourront se
reconnaître libres et égaux : une construction historique, une institution, dépendante de ce qu’ils
veulent et de ce qu’ils font. L’espace de la liberté.


Lire l’introduction


Eduardo Colombo est né à Buenos Aires (Argentine) en 1929. Médecin, psychanalyste et professeur en psychologie sociale à
l’Université, entre 1961 et 1966, il a aussi été militant de la FORA et rédacteur du journal anarchiste la Protesta. Il a quitté
l’Argentine en 1970 et vit depuis à Paris. Il a participé à diverses revues, dont la Lanterne noire (Paris, 1974-1978) et Volontà
(Milan, 1982-1996). Actuellement, il est membre du comité de rédaction de Réfractions, revue de recherches et expressions
anarchistes, ainsi que des Éditions CNT-RP.
Auteur de nombreux essais de psychologie et de philosophie politique, parmi lesquels la Volonté du peuple, Démocratie
et anarchie, publié en 2007.


Table des matières

Introduction

La « centralité » dans les origines de l’imaginaire occidental
État et Société

2. De la polis et de l’espace social plébéien
La polis - La politeia
Intermède et révolution
L’espace social plébéien
Gare l’explosion

3. L’État comme paradigme du pouvoir
La naissance de l’État
Le principe métaphysique de l’État
La structure de la domination

4. Anarchisme, obligation sociale et devoir d’obéissance
Antécédents éloignés
Le pouvoir des mots
Pouvoir et domination
L’institution et l’obligation sociale
Pouvoir politique et devoir d’obéissance
Le changement de paradigme

Valeurs, pouvoir et temps

5. Le pouvoir et sa reproduction. Une articulation du symbolique.
Introduction
L’objet et le symbole
La règle et la loi

6. Temps révolutionnaire et temps utopique
La temporalité historique
Entre le temps vécu et l’Utopie : le temps des révolutions
L’institution de la société

7. Valeurs universelles et relativisme culturel
Le relativisme de droite
Sécularisation
Relativisme culturel
Les valeurs



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.86.39