UN GUIDE MÉCHANT [ET PARFOIS MOCHE] DE PARIS


Articles publiés dans cette rubrique

dimanche 30 janvier 2011
par  CP

Les Catacombes

À Paris, on enterrait les cadavres dans les églises, du moins quand la famille payait pour ce privilège. Au XVIIIe siècle, la concentration de cadavres atteignit une telle intensité qu’à cause de l’eau de leurs puits personnels, le pain de certains boulangers sentait la chair en putréfaction. Le 30 mai (...)

dimanche 30 janvier 2011
par  CP

Un cimetière inhabituel

Le cimetière parisien des chiens et des chats a été fondé par une femme, en 1889, sur l’île des Ravageurs, rattachée en 1970 à la rive droite de la Seine, à Asnières. Quarante mille animaux y ont été enterrés. Dès l’entrée, on remarque le monument à « Barry du Grand Saint-Bernard », sur lequel on lit (...)

dimanche 30 janvier 2011
par  CP

Le cimetière du Père-Lachaise

Non loin de la tombe d’Héloïse et Abélard se dresse un cénotaphe élevé. Le bas-relief au sud représente une tarasque, des spectres et un squelette volant, devant un public composé d’enfants effrayés et de soldats impassibles. L’épitaphe est ainsi composée :
ROBERTSON Etienne Gaspard
né à (...)

dimanche 30 janvier 2011
par  CP

Un cimetière portable

Le drapeau noir serait celui des anarchistes, parce
qu’en 1883, dans une manifestation de sans-travail qui
allèrent prendre leur pain là où il se trouvait, dans les
boulangeries, Louise Michel (...)

dimanche 30 janvier 2011
par  CP

Le Pantéton, musée du téton français

À l’intérieur du beau mais froid chef-d’œuvre de Soufflot, dans la fresque de M. Galland, Prédication de Saint-Denis, on admirera le téton, parfaitement conique et ferme, de la jeune fille écoutant Saint-Denis. Il convient de ne pas attirer sur lui l’attention des adolescents masculins en période (...)