Cinémas, femmes, sociétés


Sanaa Aloui (comédienne dans Un Novio para Yasmina),
Diana El Jeiroudi (réalisatrice de Une femme de Damas),
opérateure à la caméra
(Festival du cinéma méditerranéen
de Montpellier)


Articles publiés dans cette rubrique

jeudi 29 janvier 2009
par  CP

Une femme de Damas. Imra’a min Dimashq. Dolls / A Woman from Damascus (1)

Diana El Jeiroudi a réalisé un film passionnant en suivant au quotidien une jeune femme syrienne, Manal, qui vit à Damas et a cessé de travailler pour s’occuper de ses deux petites filles, Naya et Yara. Si les femmes travaillent en Syrie, les structures sont rares qui permettent à une mère de (...)

jeudi 29 janvier 2009
par  CP

Une femme de Damas. Imra’a min Dimashq. Dolls / A Woman from Damascus (2)

Christiane Passervant : Dans le film, Manal déclare « je veux travailler parce qu’ainsi j’existe » et elle ajoute « Ce dont parlent les femmes au foyer ne m’intéresse pas, avec tout le respect que je leur dois. » On a l’impression qu’elle revendique un droit quand elle parle du travail ?
Diana El (...)

jeudi 29 janvier 2009
par  CP

Un novio para Yasmina / Un fiancé pour Yasmina. Film de Irene Cardona (1)

Un novio para Yasmina (Un fiancé pour Yasmina) de Irene Cardona est comédie sur un sujet grave. L’immigration évoque en effet immédiatement un contexte dramatique, la misère, l’exploitation, la discrimination, la violence, la mort. Les récits de voyages dans des conditions inhumaines, les témoignages (...)

jeudi 29 janvier 2009
par  CP

Un novio para Yasmina / Un fiancé pour Yasmina. Film de Irene Cardona (2)

— Vous parlez du quotidien et vous évoquez votre propre expérience à propos du mariage blanc. Avant de vous lancer sur le projet d’un film, avez-vous besoin de fréquenter le milieu que vous voulez décrire, de rencontrer des gens pour vous imprégner de situations pour le film ?
Irene Cardona : Avant (...)

Navigation