Bandeau
Divergences, Revue libertaire internationale en ligne
Slogan du site
Descriptif du site
Guide méchant de Paris
Paris du crime
I Le Métropolitain

Textes, Jean-Manuel Traimond. Photos, Christiane Passevant

logo imprimer

Paris du crime

Ce plaidoyer de Marcel Darquier est tiré de La publicité est l’avenir de l’homme :
« Le métro et l’art sont mariés : les stations comme les rames offrent aux voyageurs une abondance esthétique inégalée. Formes, couleurs et concepts se disputent les passagers sans temps morts, sans entraves ; en août 2005, les milliers d’armoires lumineuses des couloirs montrent un orang-outan pratiquant une fellation sur un autre orang-outan ; d’autres affiches invitent au spectacle de chefs-d’œuvre du cinéma présentant des morts-vivants, des vampires, des fêtes étudiantes.

Pourtant, générosité, exubérance, beauté et liberté sont menacées. Des adolescents manipulés par des fous détournent, lacèrent, maculent, oblitèrent les œuvres de l’art d’entreprise. Comme Al-Qaeda, les antipubs sont insaisissables, comme elle ils frappent dans l’ombre.

Équipes de guetteurs, planification des attaques, dévissage de panneaux dans les rames, arrachage des affiches, blocage des armoires lumineuses par du « Bostik-pâte-à-coller-dure-comme-de-la-pierre », pose d’autocollants aux slogans immatures tels que « liberté de perception, ça ne s’épelle pas liberté de pollution » ou « chaque matin je lave mon cerveau avec la pub » ; tous les moyens sont bons !
Quel combat inégal que cette lutte pour la survie d’entreprises paralysées par le respect de la loi ! »

Le groupe Ras la pub, créé en 2008, a pour but de contrecarrer les nouvelles avancées du système publicitaire.




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.47