Une histoire de caténaires

Tout commence par cette information : La SNCF vient de rendre son rapport sur les caténaires. Les premières conclusions sont sans appel : il y a urgence pour remplacer les caténaires défectueuses, à l’origine de plusieurs pannes cet été. Mais qui va payer les 400 millions d’euros nécessaires ?

Quelques jours plus tard, une nouvelle information tombe : dix personnes ont été interpellées suite au sabotage de plusieurs caténaires. Seules les personnes mal intentionnées y verront une relation de cause à effet.

Pour nous, cette affaire soulève plusieurs interrogations : Y-a-t-il un retour au sabotage ? Qu’est devenue cette pratique théorisée par Emile Pouget ?

D’autre part, remise dans le contexte de la crise économique et sociale mondiale, on s’aperçoit que cette histoire vient à point nommé pour détourner les yeux des scandales de la misère du monde.

Enfin, et ce dossier en est une preuve, Internet joue à plein son rôle d’information parallèle. Le Pouvoir politico-économique, pris entre la liberté d’expression que procure la toile et le monceau de fric qu’elle produit, ne peut rien y faire : il sait bien que s’il tue l’un, il tue l’autre.

La volonté des pouvoirs d’assimiler tout acte de réflexion ou de contestation à un acte anti-social ou terroriste, et à ce titre passible des tribunaux et de lourdes peines, ne peut que nous appeler, lecteurs et éditeurs en ligne, à la solidarité.

Divergences

ps : Bien des textes parus à ce jour ne sont pas en ligne ici, à l’impossible nul n’est tenu. Suite au prochain numéro.

Articles publiés dans cette rubrique

lundi 1er décembre 2008
par  ...

La fabrique du terrorisme

Le 11 novembre dernier en France, une vaste opération de police conduisait à l’inculpation de neuf individus suspectés de terrorisme. L’opération ciblait une « nébuleuse anarcho-autonome » qui serait à l’origine de sabotages de caténaires provoquant des retards sur le réseau TGV. Celle-ci serait également (...)

samedi 29 novembre 2008
par  ...

Comment reconnaître un terroriste du rail

1. Un terroriste du rail se reconnaît au fait qu’il est contre la guerre, mais avec une « rare véhémence ».
A tout seigneur, tout honneur, précisons que nos fins limiers ont été mis sur la piste des « terroristes de Tarnac » (Tarnac, 350 habitants, une église du XIème siècle, un château du XVIIème et 40 (...)

vendredi 28 novembre 2008
par  ...

Nous sommes tous des terroristes

Archive pour novembre 2008 Lettre ouverte à Madame la ministre de l’intérieur Mardi 18 novembre2008
Madame la Ministre de l’intérieur
En entendant la liste des éléments qui vous ont permis d’exprimer une quasi conviction selon laquelle les individus interpellés par les forces de l’ordre, sont bien (...)

vendredi 28 novembre 2008
par  ...

Déraillage ? Quelques pistes pour penser le sabotage des voies de chemin de fer

20 Nov 2008
Depuis le 11 novembre, il se dit à peu près tout et n’importe quoi à propos des actes de sabotage des lignes TGV et de leurs supposé-e-s auteurs. Journalistes, experts en politologie ou criminologie et responsables des chemins de fers français (syndicalistes inclus) brodent autour des (...)

vendredi 28 novembre 2008
par  ...

L’ultra-gauche bientôt accusée d’avoir fomenté la crise financière ?

14 novembre 2008,
Il fallait un ennemi qui fasse l’unanimité. Les Etats-Unis ont Al Qaida, la France aura dorénavant l’Ultra-gauche. Des terroristes indicibles, indétectables, surentrainés, des experts... des anarchistes !
27500 actes de malveillances en 2007 contre les biens et les installations (...)