Bandeau
Divergences, Revue libertaire internationale en ligne
Slogan du site
Descriptif du site
Jacques Langlois
Produits dérivés
Vocabulaire des escroqueries financières
logo imprimer

Par exemple, les marchés d’options, c’est-à-dire de réservation d’achat ultérieur à tel prix ou dans telle fourchette de prix. Ou les « swaps », échanges à terme entre deux opérations de trading (ou deux traders) spéculant sur des produits évoluant en sens inverse de façon que les gains sur l’un couvrent les pertes sur l’autre. Ou les forwards, marchés à terme entre zinzins sur des produits standardisés placés en Bourse générale. Ou les « futures », achats à terme de gré à gré sur un marché organisé spécifiquement, d’une quantité donnée à tel prix pour telle date. Par exemple, sur un forward, le trader spécule à la hausse, il achète tant de titres de la SG à 100 euros pour le 22 janvier ; il espère que d’ici là le titre vaudra 102. Ça porte toujours sur de petits écarts mais sur des volumes importants. Si le 22, ça vaut 102 ou plus, jackpot, si ça vaut moins (eh, eh ! il est descendu à 70), grosse catastrophe ! Mais le trader « se couvre » en passant un ordre simultané à la baisse sur la même valeur ou sur une valeur évoluant en sens inverse. Donc perte ou gain faible lors de la liquidation de la position. C’est pourquoi on dit que les produits dérivés sont en quelque sorte des assurances contre les risques.



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.86.39