Bandeau
Divergences, Revue libertaire internationale en ligne
Slogan du site
Descriptif du site
Les Giménologues
Souvenirs de la guerre d’Espagne
logo imprimer

Le site des giménologues a été mis en ligne sous sa forme actuelle en mars 2005. Sur les conseils d’amis de la cause giménoloqique, c’est notre hébergeur Plusloin.org, qui a procédé à l’opération.

C’est est un site basé sur le manuscrit d’un milicien du Groupe international de la colonne Durruti. Il y raconte ses amis, ses amours et ses combats de juillet 1936 à février 1939.

De nombreux documents et articles issus de recherches sur le personnage et sur la guerre d’Espagne enrichissent le sujet et précisent le contexte dans lequel Bruno Salvadori alias Antoine Gimenez évoluait.

En fait, au tout début de cette affaire, nous avions surtout besoin d’un site de stockage et d’échange de données. Il nous est apparu bien vite que la quantité et l’intérêt des documents que nous avions à traiter méritaient d’être portés à la connaissance du public.

La forme brute des premiers jours a rapidement été remplacée par le squelette graphique que nos visiteurs connaissent. Nous n’y avons du reste rien changé depuis car sa clarté et sa simplicité font merveille. Il est intéressant de noter qu’une fois que la barque est à l’eau, la conduite d’un tel engin ne demande pas de compétences informatiques trop pointues.

Les statistiques du logiciel SPIP nous permettent de constater que la fréquentation du site double chaque année depuis sa création. En clair, d’une moyenne de 200 visites/mois à l’époque où nous ne proposions guère que le manuscrit original et une note biographique sur son auteur Antoine Gimenez, nous passâmes à 1500 dès la fin de la mise en ligne du script de notre feuilleton radiophonique, assorti d’extraits sonores. Nous en sommes aujourd’hui à plus de 5000 visites/mois, ce qui correspond à plus de 160 visites/jour. La liste des mots-clés recensés par le programme de gestion indique que la plus grande partie des entrées sont pertinentes et visent à obtenir des informations sur notre thème central : la révolution espagnole et la guerre civile.

Les sites amis qui nous proposent dans leur liste de liens contribuent aussi beaucoup à la fréquentation du nôtre. Ils ont pour nom Divergences.be, Cegecaf.com, Biliolib.net, RA.forum, etc. Au fil du temps et des évolutions du travail de l’équipe éditoriale, au grès des rencontres, des éditions et rééditions, le nombre des rubriques a augmenté pour alléger chacune d’entre elles. Par ordre quantitatif, les plus fréquentées sont celles de l’édition française, du feuilleton radiophonique et des liens. Des contacts ont été noués avec d’autres chercheurs dans des domaines apparentés et les relations continuent sous forme d’échange d’infos et de documents entre sites. Ces derniers sont référencés dans notre propre liste des liens. Nous avons créé un forum pendant une période, mais le suivi d’une telle rubrique demandant beaucoup d’investissement en temps et une connexion haut débit dont ne disposent pas tous les giménologues, ce dernier a fait place à une rubrique « on nous écrit », plus légère et facile à gérer.

Le plus touchant des résultats de notre travail y est représenté par les contacts pris par d’anciens miliciens ou par leurs descendants. Nous avons donc là un support idéal pour l’exposition des suites de l’aventure giménologique. Tout n’ayant pas pu être publié sous forme papier, nous donnons ainsi accès au reste des documents et informations recueillis et qui continuent d’arriver.
La lettre des giménologues, notre lettre de diffusion, donne l’occasion aux internautes qui le souhaitent d’être tenus au courant des nouveautés du site. Elle a été distribuée environ deux fois par mois jusqu’à aujourd’hui, et sa fréquence est tributaire de la quantité des nouveaux articles publiés dont le nombre se porte à 285 en ce mois d’août 2007. Des inédits les rejoindront bientôt.

Les Giménologues ont repris tout l’été leur travail de fourmis (et feront les cigales en hiver) pour revoir entièrement l’édition actuelle des Fils de la nuit en vue de la publication de leur traduction en castillan (aux bons soins des Pepitas de Calabaza de Logroño). Cette édition espagnole sera donc la dernière du point de vue des corrections, des vérifications systématiques des citations, des références etc. et des ajouts en rapport avec nos dernières découvertes.

En fonction des contacts engagés avec des protagonistes de 1936-39 ou leurs enfants, et des acquis qui en ont résulté, sans parler des documents d’archives et livres nouveaux qui ont été mis à contribution, la recherche sur « les causes et la nature de l’expérience révolutionnaire espagnole » est toujours active.

Les Giménologues envisagent d’autres présentations publiques à l’automne, qui s’étoffent au fil du temps : projections de photos et de films, discussion proposée sur mai 37 à Barcelone et sur l’histoire du Mouvement Libertaire Espagnol.


flèche Sur le web : Le site


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.86.39