Bandeau
Divergences, Revue libertaire internationale en ligne
Slogan du site
Descriptif du site
Réactions numéro de mai 2007
logo imprimer

 Les Banques

J’ai lu avec attention votre article sur les banques. Très attentive à
l’action de Chavez qui, après avoir consacré l’argent du pétrole
vénézuélien à des actions sociales et au remboursement de la dette du
Venezuela auprès du FMI, a libéré son pays des ogres que sont le FMI et la
Banque Mondiale et qui veut maintenant créer une banque pour AIDER les pays
pauvres, EL BANCO DEL SUR, je voudrais demander une seule chose :

Dès que cette banque EL BANCO DEL SUR ouvrira une agence en France, je
voudrais en être avertie pour y ouvrir un compte de dépot à vue et
utiliser ses services, préférant faire vivre cette banque plutôt que
d’alimenter les profits de la mienne qui ne favorise que les riches et
saigne les pauvres. Rancunière, je ne fermerai pas mon compte dans mon
ancienne banque, y laissant la somme minimale, afin de lui coûter un max
avec un compte inactif.

  La conscience en miettes

Pour que cette liberté de conscience existe, il faut qu’elle ne soit pas combattue. Hors, dans les faits concrets, la gauche a lutter contre et même promulger des lois pour chasser les "indésirables" sur base de critères douteux qui d’ailleurs purraient très bien s’appliquer aux partis politiques et aux religions-systèmes -souvenez vous de Voltaire qui luttait sans conditions pour la liberté d’expression- et apparrement, le nouveau chef de France a quant à lui montrer sa volonté de reconnaissance des mouvements de pensées. Cela sans porter de jugement politique, juste des faits qui nous démontrent la marge qui est laissée à la liberté de conscience, d’opinion et d’expression -liberté essentielle- sans laquelle la critique entraînant la réflexion et un débat contradictoire ne pourrait se réaliser. C’est juste une analyse objective et non une position subjective politicienne.

Steppe



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.86.39