Bandeau
Divergences, Revue libertaire internationale en ligne
Slogan du site
Descriptif du site
logo article ou rubrique
Confinés, huitième semaine

samedi 9 mai

Tout tourne autour du 11 mai. Et si cela ne marchait pas. Bien sûr les Français en ont marre. Ils ont prouvé au reste du monde qu’ils pouvaient eux aussi rester confinés. Il y a des limites à tout. Elles sont atteintes. Il faut dire qu’en matière de crédibilité le pouvoir élyséen avec ses affidés a fait fort.

Sa dernière erreur en date, et dire qu’il y a là des gens très doués en comm… est d’avoir teint la partie de la carte de France qui était moins sujette à la pandémie en vert. Ce vert qui nous donne le droit de foncer après avoir trépigné derrière le rouge. Ce ne sont pas les quelques sursaut du covid ça et là qui vont nous empêcher d’aller vivre ailleurs.

C’est un pari tenu à l’échelle d’un pays. Déjà des supputations se font jour pour évaluer le nombre de jour qu’il faudra avant que cela ne revienne. Des bruits courent disant qu’en Allemagne il y aurait un retour de flamme, qu’en Corée du sud ce pourrait être le cas.
Nous arrivons dans le temps d’après qui ressemblera à on ne sait pas quoi. Cela va-t-il être le règne du stop and go ? Fort probable ! Je ne rêve que d’aller faire un tour en forêt, sur les chaumes des Vosges, à une petite heure d’ici. Lundi je prendrais mon vélo et sans crainte de la maréchaussée j’irais voir plus loin qu’à pied.

Juste avant le temps d’après Les médias sont pleins de proclamations, de pétitions, de souhaits creux, de yakafocons. Le pompon revient à Mossieur Piketty qui dans la même tribune du journal Le Monde déclare
- Il faut d’abord mettre à profit cet arrêt économique forcé pour redémarrer autrement.
- Il faut le faire en investissant dans de nouveaux secteur
- il faut créer des millions d’emplois et augmenter les salaires
- Que faire ? D’abord prendre conscience que la zone euro restera fragile

En lisant cela, je ne peux m’empêcher de penser, venant de sa part, à une offre de bons et loyaux services. Ce Mossieur cherche une place. Ce n’est pas ce que font les nombreux signataires de cette tribune intitulée Plus jamais ça ! qui est une suite de vœux pieux demandant poliment aux pouvoirs de changer. Un pouvoir qui n’a eu de cesse de briser tout ce qui pouvait s’opposer à lui. Les forces populaires qui ont été cassées avant la crise ne pourront pas être aux rendez-vous qui s’imposent. Il va falloir des années pour qu’elles se reconstituent. Ce qui n’empêche pas d’espérer.

C’est presque la fin de ces chroniques qui m’ont permis de tenir ces deux mois. Encore deux fois.

Vendredi 8 mai 2020 jour de la Victoire

Commentons ce jour en dessins.

Enfin le 11 mai, Victoire !
Vive les gestes barrières Victoire !
Il y a l’école qui vient, Victoire !
Il y a l’école qui vient, Victoire !

{{Il y a les rouges et les verts, Victoire !}}
Il y a les rouges et les verts, Victoire !

il y aura des masques pour tout le monde Victoire !

Victoire ! Fini le confinement
Victoire ! vive l’amour !


Jeudi 7 mai 2020

Amazon donc  : Méchant exploiteur, sans aucun doute, dur concurrent pour les commerçant français, sans aucun doute mais à qui l’Educ nat doit une fière chandelle. Le centre français de télé-enseignement (CNED) utiliserait les serveurs d’Amazon, situés en Allemagne, L’enquête publiée sur Mediapart sur ce sujet illustre les capacités de discours de l’administration française, qui on l’apprend ce soir a fait croire aux pharmaciens qu’il sn’avaient pas le droit de vendre des masques.

Confinés, Je confine, tu confines, nous confinons, quand est-ce confini ? Un sondage indiquerait que 30 à 35 % des Français confinés n’auraient pas envie d’en sortir ! Ce chiffre rassemblerait essentiellement des jeunes de moins de 40 ans. Tout à fait compréhensible. Deux mois de vacances et retourner au travail, non-ça-va-pas la tête ? C e sera tout à fait intéressant de voir l’entrain au boulot lundi matin. Peut être que cela ressemblera à la rentrée des usines Wonder. (En 68 pour mémoire)

La frontière reste fermée Sauf pour les frontaliers, même s’ils ne sont pas travaillant de l’autre côté ? Le président du Conseil général du Bas Rhin s’élève violement contre les décisions du gouvernement de déconfiner l’Alsace. Pour lui « c’est de la pure folie ».

Texte à lire Je viens de recevoir ce texte. Je ne sais pas quoi en penser. Il m’emporte et me révulse. Il contredit complètement ce qui est écrit deux lignes au-dessus. Il est à lire malgré la peur. « Je veux enterrer mes morts comme l’ont fait les êtres humains de toute éternité, de puis Antigone…c’est ici ! »


Mercredi 6 mai 2020

Le masque encore et toujours. Nous sommes sortis, ma compagne et moi, nous balader un peu, une heure autour de chez nous, dans notre petite ville. Nous avons croisé un bon nombre de personnes. Très peu portaient un masque. A croire que nous étions tous les deux des aliens obéissant à un étrange code vestimentaire. Je me demandais ce que cela allait donner dans quelques jours.

Il est certes difficile d’insister pour porter un masque surtout quand on contestait le fait que certaines femmes en portent, autrement.

Les manifs en Allemagne : 3 manifestations pour le 1er mai à Fribourg, dont un défilé à vélo. Plusieurs milliers de personnes ont manifesté samedi à Stuttgart contre les mesures prises pour combattre le virus. Lors de cette manifestation « non-conformiste » et « au-dessus des partis », l’initiateur Michael Ballweg, un illustre inconnu, entrepreneur en informatique, a exigé le respect des droits fondamentaux tels que la liberté de réunion et la liberté de religion. Des observateurs craignent que les théoriciens de la conspiration et les populistes de droite ne récupèrent l’initiative. Une banderole rouge affirmait « Nous sommes le peuple », un slogan scandé par les Allemands de l’Est avant la Réunification mais repris depuis par les partisans du mouvement de droite extrême et raciste Pegida (Européens patriotes contre l’islamisation de l’Occident).

Le monde d’après Pourrait il être différent si tout ce qui est lien numérique ne change pas radicalement ? La multiplication des applications de télétravail, de télé-réunions, la diversité inventive des dessins et vidéos désopilantes et aussi souvent instructives favorisent l’adaptation de nombre d’entre nous à des proccess plus technologique. On pourrait citer un petit exemple, hormis tout ce qui relève de la médecine à distance,le passage du paiement par contact de 30 à 50 euros. Augmentation qui tombe pile le jour du déconfinement afin de faciliter ou d’inciter ou les deux à la consommation. On a pas de masque mais on a des idées.


Mardi 5 mai 2020

Vers le 11 mai : Tout le monde pense à sortir, à aller plus loin sans ces maudites attestations. Passer du rouge à l’orange comme vient dele faire les Hauts de France puis au vert, toute la France en rêve. Que des quartiers populaires, comme à Marseille puissent se mettre à contre sens, c’est juste insupportable. Encore des f…de m…

Après le 11 mai, tout le monde masqué, alors ton masque tu l’as payé combien, plus ou moins cher que le canot percé pour fuir le Titanic ? Les couturières bénévoles qui avaient entendu l’absence d’appel national à fabriquer des masques, se trouvent un peu nues devant les masses de ces articles, produits d’appel dans les grandes surfaces.

Après le 11 mai, pas encore entendu, mais cela va venir, déjà les premiers de cordée catholiques réclament la réouverture des églises afin de pouvoir célébrer les cérémonies mortuaires avant que le haut pouvoir ne veuille les célébrer à son tour en grande pompe. La France a un président tout a fait capable, après avoir réécrit le 1er mai, d’accueillir en son sein les morts de tous ceux qui se sont laissés enfermés dans les Ehpad.

Faire son deuil, ce ne sera pas chose facile tant les culpabilités affleurent. N’avoir pas pu voir son parent juste avant sa mort, l’avoir laissé enfermé, victime du covid, sans avoir pu faire quoique ce soit. Les pages de notre journal local sont toujours pleins d’annonces de décès. La cérémonie des adieux repoussée, à quand ?

- Et pendant ce temps là la classe politique s’agite derrière son écran, incapable qu’elle est de juste se montrer solidaire, concrètement, avec ceux qui souffrent.


Lundi 4 mai 2020

Un téléthon européen ! 7.5 milliards d’Euros ont été dégagés pour lutter contre le covid19. C’est une initiative baptisée ACT, pour l’accès aux outils de lutte contre le Covid-19 (Access to Covid-19 Tools), une plateforme lancée entre autres par l’Organisation mondiale de la santé ou la fondation Bill & Melinda Gate. Sacrée hypocrisie ! Budget militaire mondial 1800 milliards de dollars !

Inventaire des subventions :
un puits sans fond. La banque européenne annoncé mercredi soir un plan d’« urgence » de 750 milliards d’euros destinés à des rachats de dette publique et privée. 19 mars 2020. Bruxelles en rajoute 540 milliards. 15 avril l’Etat français dégage 110 milliards d’Euros

On a trouvé le patient 0  : il y avait un cas de Covid-19 en France dès le 27 décembre, une histoire de sushis ? Ce serait une vendeuse de grande surface, une de ceux qui sont en première ligne !

Ça repart ou pas ? Le débat sur la chloroquine est plus fort que fort. La France contient le plus grand nombre d’épidémiologistes

Le plus grand pari jamais pris. Pour de multiples raisons tout une population, ou presque, croise les doigts. Ça va marcher ou pas ? Certains y jouent leur carrière politique, d’autre juste leur vie. Le virus va-t-il s’arrêter tout seul, comme il est venu, ou continuer en sous-marin. Macron et ses amis lui ont il dit que le 11 mai c’était fini pour lui ? J’ai peur qu’ils n’y aient même pas pensé, à ça comme à d’autres.

Un texte à lire : Michel Houellebecq a une opinion sur la situation actuelle et le société d’après, je la partage, hélas ! C’est ici