Bandeau
Divergences, Revue libertaire internationale en ligne
Slogan du site
Descriptif du site
Jerusalem, Jérusalem !
Visites : 247 - Popularité :
2%
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

A propos d’une possible insurrection, il est intéressant delire ce texte paru dans Médiapart


L’année prochaine, c’est aujourd’hui a dit Trump ! Ce faisant il a contenté quasiment tout le monde. Les chrétiens évangélistes sont aux anges (forcément), la fin du monde se rapproche.Les intégristes juifs sont sur des positions assez proches même s’ils ne veulent pas entendre parler des chrétiens sionistes. En effet ces derniers espèrent que les juifs se convertiront à l’approche du retour du Christ. Les intégristes musulmans sont tout aussi satisfait puisque tout cela les confirme dans l’idée qu’il faut se débarrasser des juifs. De part et d’autres cela fait des modérés, de ceux qui ne sont pas des va-t’en guerre des traitres.

Pourtant la solution à un État gagne en popularité, notamment en raison de l’imbrication toujours plus grande des espaces israélo-palestiniens et des populations sur le terrain, car elle n’implique pas de renoncer à une partie de la Palestine historique ni au droit au retour des réfugiés. C’est ce qu’avance la chercheuse Stéphanie Latte Abdallah dans un article du journal Le Monde le 9 décembre 2017. Ce qui conforte l’idée que j’avais exprimé à plusieurs reprises.
Il y a moins de différences culturelles entre les Israéliens juifs et les Palestiniens qu’entre ces derniers et les habitants de Jordanie et les autres habitants du monde arabe.

Il semble d’autres part qu’un grand nombre de travailleurs palestiniens soient employé par des Israéliens à des travaux ne nécessitant pas une formation poussée que ce soit dans la construction (des colonies !), dans l’agriculture ou dans des usines présentes dans les Territoires occupés ou dans les services (Ce qui devrait obliger à reconsidérer la campagne BDS.). La nécessité de vivre si ce n’est survivre oblige à travailler pour qui peut verser un salaire. Le nombre de travailleurs palestiniens employé par des patrons israéliens est évalué officiellement à une centaine de milliers, sans compter tout ceux qui travaillent d’une façon plus ou moins légale. Pour confirmer ces chiffres il suffit de consulter les sites anglophones de cette région du monde [1]. Les autorités israéliennes reconnaissent la nécessité absolue pour l’économie d’employer des travailleurs palestiniens moins chers que leur homologues israéliens. Le Manufacturers Association of Israel (MEDEF israélien) a exprimé sa satisfaction à l’annonce faite par le gouvernement d’augmenter le nombre de permis de travail de 25% l’année qui vient. Il faut noter que le taux de chômage en Palestine dépasse les 18%.

Ce processus ramènera au premier plan la question des luttes de classe et on peut penser que cela prendra le pas sur les revendications étatiques tant juives que palestiniennes.

Pierre S.


Forum
Répondre à cet article


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2