Bandeau
Divergences, Revue libertaire internationale en ligne
Slogan du site
Descriptif du site
Notre site avait été piraté
logo imprimer

Le trente juillet 2014 un de nos visiteurs nous avertis que notre site d’archives a été piraté et il nous offre ses services pour nous sortir de là. L’attaque ayant été assez simple, nous réglons l’affaire nous même. Nous sommes cependant reconnaissant à François de son offre. Merci à lui.

Voici ce que le pirate voulait nous faire passer comme message :


- "Site hacked by Ulcan !",
- "Stopez vos mensonges a propos d’Israel !",
- "Nous avons le droit de nous défendre !",
- "Nous préférons vos condamnations , a vos condoléances !",
- "Nous possédons un seul petit pays, 0.3% du moyen orient !",
- "Qui sont les colons ?!",
- "Am Israel Hai !",
- "Big Up a nos soldats",
- "Et aux habitants du sud.",
- "Ulcan from Ashdod

Ce pirate ne s’est pas limité à notre site, il en a aussi hacké d’autres. Rue89, Mediapart et d’autres s’en sont fait l’écho. Qui est il ? Il se présente comme un « militant sioniste ». Gregory Chelli, de son vrai nom, a 31 ans.
Il semble toujours utiliser le même mode opératoire. Après avoir repéré les portails utilisant le logiciel Spip, il profite d’une faille de sécurité pour s’attribuer le contrôle total du site.

- Que répondre à cela qui soit audible par Ulcan from Ashdod probablement rien. Quand on est sur de son bon droit on devient sourd à la contradiction. Dire que la situation de Gaza aujourd’hui nous fait penser à celle de Varsovie hier, de même pour les tunnels. Dire que lorsque l’on accule des gens au désespoir, on ne peut pas s’étonner qu’ils mordent.
- L’histoire montre que la paix n’est possible qu’après négociation avec son ennemi. Aujourd’hui comme les fois précédentes il n’y a pas d’issue autre que la négociation. Nous savons bien qu’il n’y aura pas de négociations.
nous ne pouvons que reprendre ce que dit un autre Israélien

Les organisations Palestiniennes combattantes à Gaza essaient d’imposer leur souhait en envoyant des rockets sur les villes et villages Israéliens, espérant ainsi briser le moral de la population, l’obligeant à mettre fin au blocus qui fait de la bande de Gaza une prison à ciel ouvert.

L’armée Israélienne bombarde la population de la bande de Gaza, détruisant des quartiers d’habitation, espérant que les habitants ( au moins ceux qui survivent)vont se débarrasser de la direction du Hamas.

Les deux espérances sont bien évidemment complètement stupides. L’Histoire nous a montré à maintes reprises que terroriser une population a pour effet d’amener l’unité de cette population derrière ses chefs et d’accroitre la haine de l’ennemi. C’est ce qui est en train de se passer des deux côtés.

il s’agit d’Uri Avnery, le texte entier est

Que dire d’autre ? Il nous reste nos larmes.

Pour d’autres infos cliquez ici




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.47