Bandeau
Divergences, Revue libertaire internationale en ligne
Slogan du site
Descriptif du site
Coup de gueule
logo imprimer

Texte émanant d’un agent du Réseau de Transport Electricité (EDF Transport SA)

Vous l’avez peut être vu, au 20h du 17 janvier, sur TF1, un illuminé nous
a donné une leçon sur les économie d’énergie. En cette période de grand
froid, c’était plutôt bien placé, et ça changeait un peu du réchauffé sur
le raz-de-marée de 2004, les attentats en Irak, le procès de la pédophilie,
les accidents de la route et autres images noires qu’on nous passe à la
pelle tous les soirs.

Mais notre illuminé, il nous a pris pour des idiots, il nous a expliqué
qu’en coupant toutes les veilleuses de nos appareils électriques, on pouvait
économiser 15% de notre consommation. Il a raison, faut couper les
veilleuses, mais il nous prend pour des cons, car c’est 2 à 3% d’économie
qui sont envisageables, sauf si on possède 10 télévisions, 15 chaînes hi-fi
et 20 magnétoscopes...

Ensuite notre illuminé nous a expliqué qu’en mettant des lampes à économie
d’énergie, on pouvait économiser 30 à 35% d’énergie. Il a raison, faut
mettre des lampes à économie d’énergie, mais encore une fois faut pas nous
prendre pour des cons, car c’est 4 à 5 % que l’on peut économiser, sauf si
la maison est équipée comme celle de l’arrière-grand-père, c’est à dire
juste des lampes et pas de frigo, micro onde, lave linge, lave vaisselle,
sèche-linge et j’en passe, car si il y a tout ces appareils la, l’éclairage
il ne pèse pas lourd dans la consommation.

Pour couronner le tout, une brillante journaliste de TF1 a pris le relais et
a fait le total des économies que l’on peut faire, pour une fois elle
comptait autre chose que des morts, des enfants violés ou des voitures
brûlées. 15 % sur les veilleuses + 35% sur les lampes ça fait 50%
d"économie d’énergie . Elle l’a pas dit, mais on a deviné que demain on va
pouvoir arrêter la moitié des centrales électriques. C’est trop con,
pourquoi est ce qu’on nous a pas expliqué tout ça avant !

Pour continuer dans la connerie, la TF1 girls nous a ensuite dit que pour
les 50% restant, on pouvait les alimenter avec des panneaux solaires qui
produisent de l’électricité "verte", en nous montrant une photo d’une belle
maison avec un petit panneau solaire derrière. La, j’ai failli tomber de ma
chaise, car on n’avait encore jamais vu un niveau de désinformation pareil,
une absurdité aussi monumentale, car pour produire ces 50 % restants, si on
se base sur une consommation moyenne de 6 Kw (un abonnement sans chauffage
électrique), il faudrait que chaque maison possède 140 mètres de panneaux
solaires pour un coût de 89 628 EUR (c’est bon pour le porte-monnaie de celui
qui les vend). Dans le chapitre "c’est bon pour la planète, il convient
d’ajouter que les panneaux solaires, on sait pas quoi en faire quand ils
arrivent en fin de vie, car ils contiennent plein de silicium et autres
métaux lourds très polluants. Heureusement pour notre planète, ces machins
là, vu leur prix, excepté pour les campings cars, ils ne s’en vend pas
beaucoup.

Le TF1 reportage d’hier soir s’arrête là. Pour de l’info qu’on diffuse à 20h
à tous les français, c’est grave. La production d’électricité, je connais
très bien, j’ai donc repéré tout suite l’arnaque à l’info. Mais pour le
reste, ce que je ne connais pas bien, je suis persuadé qu’on nous raconte
les mêmes conneries, alors maintenant je ne crois plus à grand chose. C’est
vraiment dommage pour les gamins car eux ils ont tout à apprendre et il
gobent facilement.

Ne croyez surtout pas que je suis contre les économies d’énergies, je suis à
100% pour, quand elles sont réalistes, mais ça me fou en rogne d’entendre
des conneries pareilles.

Pour continuer dans l’intox, connaissez vous Biville sur mer en Seine
Maritime ?

C’est un petit village du littoral près de Dieppe, ou 6 éoliennes sont
récemment sorties de terre. 6 machines dernière génération qui occupent 4 km
de notre littoral normand et dont les pales culminent à 85 m de hauteur.
Chaque éolienne à une puissance maxi de 2 mégawatt... quand le vent souffle
bien. Ca n’est pas grand chose comparé au 2600 mégawatt qui sortent en
permanence de la centrale nucléaire voisine, mais c’est toujours ça, surtout
quand il fait très froid comme en ce moment, d’autant plus que cette année
les barrages sont vides suite à la sécheresse de cet été. Dommage quand même
que cette énergie renouvelable soit si chère et non maîtrisable (4 fois plus
que celle de l’atome), mais c’est pas grave, EDF à obligation de le
racheter(et cher). Ca reste marginal, ça ne ce voit pas trop sur la facture
des clients.

Revenons à nos 6 éoliennes, depuis quelques jours il n’y a qu’une seule
éolienne qui tourne, les 5 autres seraient elles privées de vent ?

Que nenni, du vent il n’y en a pas depuis plusieurs jours, ce qui est
généralement le cas quand il fait très froid, ou très chaud. C’est la
nature, l’homme ne lui dicte pas encore sa loi.

Mais alors, s’il n’y a pas de vent comment expliquer qu’une des éoliennes
tourne ?

La réponse est très simple.
On veut nous faire croire à fond aux énergies renouvelables, alors on
n’hésite pas à tricher pour en cacher le mauvais coté. Ben oui, ça ferait
pas bien pour les habitants de la région qui n’ont pas encore accepté ça
dans leur paysage, de voir toutes les éoliennes à l’arrêt alors qu’ il fait
- 4 degrés dehors. Alors, tout simplement, on en fait tourner une en moteur
(oui c’est possible, en lui donnant du courant). Ca consomme un peu
d’électricité, mais ça fait croire que ça produit de l’énergie. Il est
temps d’arrêter de nous rabâcher tous les soir à la météo "c’est bon pour la
planète", parce que là, on sait plus trop ou est le bien et le mal, et on va
finir par penser que ceux qui donnent des conseils sont les plus
dégueulasses.

Ne croyez surtout pas que je suis contre les énergies renouvelables. Au
contraire, si elles pouvaient remplacer nos centrales nucléaires, au charbon
ou au fioul, j’en serais ravi. Mais malheureusement, de l’électricité "dite
propre" sans fumées, sans CO2, sans atomes, disponible quand on en a besoin,
à un prix qui ne détruise pas nos emplois et ne saborde pas notre confort,
ça n’existe pas. Dans 20, 30 ou 50 ans peut être....

Dans mon entourage, je ne connais personne qui lave du linge propre, ou qui
met en route son lave vaisselle vide, Alors il est grand temps que les
médias et certains idéaux politiques arrêtent de nous prendre pour des
demeurés avec des reportages orientés, tronqués et des leçons de civisme qui
ne tiennent pas la route.

A si, j’allais l’oublier, j’ai même entendu il y a environ 3 semaines,
Evelyne Délias nous dire après sa page météo, qu’il ne faut pas mettre trop
de chauffage dans la voiture car ça consomme du carburant et "c’est pas bon
pour la planète". Evelyne, si tu avais pris des cours de mécaniques, tu
saurais que le chauffage il fonctionne avec l’eau chaude produite par le
moteur, et cette eau chaude il faut absolument la refroidir, dans le
radiateur principal, ou celui de chauffage, sinon c’est la mort du moteur,
et ça "c’est pas bon pour la planète".

P.S. :

Texte trouvé sur le site de Calle Luna .



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.86.39