Bandeau
Divergences, Revue libertaire internationale en ligne
Slogan du site
Descriptif du site
États-Unis. Obama signe et valide la loi controversée sur la Défense
logo imprimer

Le président étatsunien Barack Obama a signé une loi qui octroie à la Défense 662 milliards de dollars et autorise la poursuite des traitements actuellement en vigueur à l’encontre des personnes suspectées de terrorisme, et cela malgré les nombreuses réticences et critiques. La loi établit également une nouvelle série de sanctions contre l’Iran.

Certains passages de la loi soulèvent de sérieuses questions parmi les avocats des droits humains, qui argumentent que certaines des dispositions pourraient autoriser la détention illimitée et l’interrogation de tout citoyen étatsunien suspecté d’avoir des liens avec le terrorisme. Ils soulignent que cette loi équivaudrait, pour les citoyen-nes étatsunien-nes, à la négation pure et simple de leurs droits légaux et fondamentaux garantis par la constitution. Après que la loi ait reçu l’aval du Congrès en décembre dernier, Kenneth Roth, directeur exécutif de Human Right Watch, a notamment déclaré : “ En signant cette loi pour la Défense, le président Obama restera dans l’histoire comme étant le président qui grava dans la loi étatsunienne l’autorisation de détention illimitée, sans procès .”

Le président Obama a lui-même exprimé des craintes sur la législation qu’il a signée disant qu’il n’approuve pas entièrement ce qu’elle annonce. “Le fait que je soutienne cette loi de manière générale ne signifie pas que je sois d’accord avec tout ce qu’elle contient”, a-t-il dit depuis Hawaii où il passe ses vacances. “J’ai signé cette loi malgré de sérieuses réserves sur certaines des clauses qui régissent la détention, l’interrogation et la mise en accusation des suspects terroristes.”

Initialement, la Maison blanche avait menacé d’opposer un veto à cette législation, mais elle est revenue sur cette décision après que le Congrès ait opéré des révisions de dernière minute. Les supporters de la législation disent qu’elle codifie les dispositions actuelles, comme la détention illimitée des personnes suspectées de terrorisme retenues actuellement à Guantanamo (Cuba).

Obama permet également par cette loi l’application de sanctions plus srictes contre l’Iran, ciblant ainsi la banque centrale de ce pays afin de bloquer le financement de son programme d’enrichissement nucléaire. Les nouvelles sanctions pourraient rendre quasi impossible l’achat du pétrole iranien par la majorité des raffineries dans le monde, alors que l’économie iranienne dépend en grande partie du revenu de ses exportations de pétrole.

L’écrivain et animateur radio Stephen Lendman a déclaré que cette action pourrait entraîner une guerre avec l’Iran. “Obama est impérialiste. Il s’attaque aux pays du Moyen-Orient, l’un après l’autre. Sa politique ravage le monde.” Et d’ajouter que si la guerre contre l’Iran a lieu, la région entière s’enflammera. “La Russie et la Chine ont des intérêts stratégiques dans la région. Ils seront certainement impliqués pour les protéger.” À travers ce conflit, les cibles réelles des États-Unis, selon Stephen Lendman, sont la Russie en raison de sa puissance militaire et la Chine pour freiner sa puissance économique grandissante. Il a poursuivi en guise de conclusion : “Nous parlons ici du clash des titans. Tôt ou tard ce clash surviendra.”

P.S. :

Source : Article original en anglais : http://rt.com/news/obama-signs-defense-bill-087/

1er janvier 2012.




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.47