Bandeau
Divergences, Revue libertaire internationale en ligne
Slogan du site
Descriptif du site
Christiane Passevant
Tahrir, Place de la Libération. Film documentaire de Stefano Savona
logo imprimer

Sortie nationale le 25 janvier 2011.

Début d’un soulèvement, un mois après l’Intifada tunisienne, ce qui s’est alors passé en Égypte a provoqué un enthousiasme international et suscité l’espoir dans bien d’autes pays. Ça branlait dans le manche ! Des pays que l’on croyait écrasés par des partis uniques et des cliques installées au pouvoir depuis si longtemps et voilà qu’une étincelle créait l’embrasement, que la parole étouffée se libérait enfin, que la peur était oubliée.

Le Caire, février 2011. Elsayed, Noha, Ahmed sont de jeunes Égyptiens qui font la révolution. Ils occupent la Place Tahrir jour et nuit, ils crient et chantent avec des milliers d’Égyptien-nes tout ce que le régime et ses vagues de répression les empêchaient de dire haute voix jusque-là.
Mais la répression attise aussi la révolte et à Midan Tahrir, le peuple résiste, discute, apprend à répondre aux forces de l’ordre, à lancer des pierres, à inventer des slogans et à soigner les blessés, à défier l’armée…

Cette bataille du peuple a montré qu’un espace de liberté peut se créer, qu’ensemble tout devient possible face à la minorité dirigeante, et cela même si l’armée a depuis baissé le masque et repris la pratique de la répression.

C’est dans ce contexte révolutionnaire qu’une petite équipe de cinéma a filmé au jour le jour les acteurs et les actrices de la révolte. La caméra est immergée dans la foule durant ces journées et ces nuits de combat, au milieu des protagonistes. Il ne s’agit plus ici de script, de scénario ou d’effets spéciaux ou de reportages, non c’est un nouveau langage cinématographique. Le film se laisse en quelque sorte porter par des événements extraordinaires et capte les émotions, les fatigues, les enthousiasmes, les colères, l’effervescence et la spontanéité d’une foule
qui se réveille de l’abrutissement et de la misère.

Tahrir. Place de la Révolution est un film écrit par les visages, les mains, les voix de ceux et celles qui ont vécu ces journées et ces nuits. Stefano Savona et son équipe ont réalisé une chronique au jour le jour de la révolution et se sont effacé devant la force et l’intensité du sujet et de l’événement. Le film est une ode aux sans-voix [1].

Notes :

[1Le film a été présenté au 33e Festival international du cinéma méditerranéen de Montpellier, CINEMED,en octobre 2011.




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.47