Bandeau
Divergences, Revue libertaire internationale en ligne
Slogan du site
Descriptif du site
N° 31. Juillet 2012. Sommaire
logo imprimer

[*RÉSISTANCES…RÉFLEXIONS…*]

- Voilà les gars de la Marine… Histoires de pirates, Jean-Pierre Garnier
- Front de gauche, politique urbaine de droite, Jean-Pierre Garnier
- Réponse de François Hollande aux représentants du Réseau Éducation sans frontières
- Immigration, asile : les enjeux du rattachement au ministère de l’intérieur, Caroline Fouteau
- Colloque à Paris algérie-france : l’appel des participants à F. Hollande, Samir Ghezlaoui
- De la solubilité des classes sociales à travers le prisme post-colonial made in USA, Jean-Pierre Garnier
- “ Islamophobie ” : une invention française, Abdellali Hajjat et Marwan Mohammed
- Les Industrial Workers of the World, Larry Portis. Autour de Wobblies & Hobos de Joyce Kornbluh
- L’écologie choisit la démocratie directe !, Olivier Louchard

[*INTERNATIONAL*]

- Québec, La juste part. À propos de la grève illimitée des étudiants du Québec, René Lapierre
- Printemps d’érable. Témoignage
- Loi 78 : la rue choisit la désobéissance pacifique
- Boushra Almutawakel, une photographe yéménite
- Liban. L’UE s’engage pour le respect des droits de l’homme dans les prisons pour femmes, Anne-Marie El-Hage
- Palestine. Liberté pour Nabil Al-Raee et Zakaria Zubeidi, les ami-es du théâtre de la liberté de Jenine
- L’Algérie n’attendra plus 50 ans, ni 5 ans, K. Selim

[*CINÉMA… THÉÂTRE…TV…*]

- Elio Petri. Un cinéaste engagé et sans doute enragé. L’Assassin, I Giorni contati (Les Jours comptés), Enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupçon, La classe ouvrière va au paradis et bientôt La Dixième victime… Christiane Passevant
- My Land. Film documentaire de Nabil Ayouch
- Holy Motors de Léo Carax
- Bleu pétrole. Film documentaire de Nadège Trebal
- "Le Serment de Tobrouk" : lettre ouverte aux journalistes qui cirent les pompes de BHL, Pascal Boniface
- Le serment de Tobrouk ou l’apothéose d’une propagande grossière, Philomène Le Bastard
- Commentaire critique en une photo…
- Festival de Bologne 2012, Hélène Fleckinger

[* LIVRES, REVUES*]

- La faim du monde. L’Humanité au bord d’une famine globale, Hugues Stoeckel
- Jacques Ellul. L’homme qui avait (presque) tout prévu, Jean-Luc Porquet
- Auriez-vous crié "Heil Hitler" ? Soumission et résistances au nazisme : l’Allemagne vue d’en bas 1918-1946, François Roux
- La fabrique du féminisme, Geneviève Fraisse
- Prisons de femmes Janine, Janet & Debbie, une histoire américaine, Claude Guillaumaud-Pujol
- Les épreuves de l’asile. Associations et réfugiés face aux politiques du soupçon, Estelle d’Halluin-Mabillot
- Un État commun entre le Jourdain et la mer, Éric Hazan & Eyal Sivan
- Dictionnaire des cinéastes arabes du Moyen-Orient, Roy Armes
- Joe Hill. Les IWW et la création d’une contre contre-culture, révolutionnaire, Franklin Rosemont
- Les années sans pardon, Victor Serge
- Madame B. Ma seconde mère, Daniel Prévost
- La Galère n’est pas née de la dernière pluie. Les Galériens. Vies et destins de 60 000 forçats sur les galères de France 1680-1748, André Zysberg
- Gilbert Shelton : « J’en avais marre des comics des comics mettant en scène un super-héros parfait et invincible », Article 11
- Réfractions, n° 28
- Quel Sport ? n° 18/19
- ZMinus, n° 1

[*NOUVELLES, ESSAIS, EXPRESSIONS…*]

- Deux rendez-vous, Erin Peltier
- Chambre 467, Henri Simon
- Pouvoir, Pascal Adrien
- À voir l’étendue des dégâts, Pascal Adrien

[*BLOG DE MAYA LE MANER*]

- En balade sur le web. La crise ?
- Voyages au Moyen Orient…
- Peuple élu et destinée manifeste…
- Faire des affaires sur le dos des peuples ?
- The Wall (Le Mur), célèbre titre des Pinkfloyd
- À un ami qui doute…

[*PHOTOS… ART… VIDÉOS… SONS*]

- 1er mai féministe. Paris, 2012, Nelly Trumel
- 1er mai anarchiste. Paris, 2012, CP
- 1er mai 2012, CP
- Retour de Palestine, Gary Fields
- Des femmes sans tête ? Les femmes s’entêtent ! Nelly Trumel
- Égalitée, Nelly Trumel
- Contre les suppôts de dieu, Nelly Trumel
- Carte blanche à Serge Utgé-Royo. Concert du 4 juin 2012 au XXe Théâtre
- Pas touche à l’avortement en Turquie. 18 juin 2012, Nelly Trumel
- Foire de l’autogestion, 22, 23, 24 juin 2012. CP
- Luttes, liberté, anarchie… Spartak Khamis
- BD sans bulles, Koostella
- C’est l’histoire d’un chien…
- Histoire de l’art ! L’avant-garde…
- L’actualité au jour le jour, Luc Arnault

Grand slogan des élections : le changement !

Un mot évidemment chargé d’espoirs, d’attentes, de promesses diffuses, de fantasmes dans un contexte de discours incantatoire électoral… À voir s’il ne s’agit pas seulement de nouvelle novlangue ? Au lieu de nettoyage au "karcher" et du "casse-toi pov’ con !", ce serait "restez ferme face à la délinquance" (et surtout qu’ils et elles restent parqué-es dans leurs ghettos, espérant un hypothétique écrémage sélectif grâce à la "diversité"), "responsabiliser" (traduction : obéir et consommer)… "Valoriser les valeurs valorisantes" (sic), c’est plus chic ! C’est cela le changement ?

La désillusion est dure avec l’annonce d’augmentation du SMIC de 2 % (21,50 euros mensuels supplémentaires) — Selon Michel Sapin, ministre du Travail, c’est « substantiel pour les intéressés, sans déstabiliser le tissu économique de notre pays » —, les traques aux étranger-es qui perdurent, les sans-papier-es toujours sans… Oui, mais "être de gauche, ce n’est pas régulariser tous les sans-papiers" déclare le ministre de l’Intérieur. Voilà, c’est dit.

Alors le changement, antienne de la campagne électorale ? Un vaste plan de "com" pour faire passer la pilule et se serrer la ceinture, avec en fond de décor l’incontournable crise et son métronome économique habituel : austérité/reprise, austérité/reprise… Et on recommence. Mais pas touche au système capitaliste ! Source d’inégalités le capitalisme ? Certes, mais c’est le prix de la "démocratie", mais de quelle démocratie ?

Les politiques — hommes et femmes — n’ont pas fini de se vanter d’être providentiel-les en visant l’accession aux commandes. Ça va osciller entre la Walkyrie des slogans populistes et les opportunistes de la formule citoyenne.
Ah rêve des urnes quand tu nous tiens ! Anesthésié-es, les gogos qui n’ont pas fini d’entendre des fadaises en guise d’analyses et des déclarations tonitruantes, mains sur le cœur, à propos d’un futur mirifique ?

On ne le dira jamais assez : seule la lutte paie ! Et de ce côté, ça bouge ?

[Photos FB Spartak Khamis, Sarah Bennet…]




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.47