Bandeau
Divergences, Revue libertaire internationale en ligne
Slogan du site
Descriptif du site
Jean-Manuel Traimond. Photos Christiane Passevant
Thèses sur le langage
Guide méchant [et parfois moche] de Paris
logo imprimer

L’appellation infamante de « jaunes » pour les ouvriers non-grévistes viendrait, selon Alain Rustenholz, de la couleur du papier utilisé pour remplacer les vitres au Café de la Mairie de Montceau-les-Mines, où se rassemblaient les non-grévistes, après que les grévistes les eurent brisées. Le mot fut repris pour des syndicats soutenus par le patronat. 1902 vit un « Congrès national des jaunes de France ». Et Le Jaune tirait à 20 000 exemplaires en 1905.

« 22, v’là les flics ! » viendrait, selon la même source, du fait que la loi de 1834, relative à la liberté de la presse et au droit de réunion, prohibait celles qui excédaient 21 personnes.



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.86.39