Bandeau
Divergences, Revue libertaire internationale en ligne
Slogan du site
Descriptif du site
Coordonné par Nicolas Dessaux
Résistances irakiennes contre l’occupation, l’islamisme et le capitalisme
logo imprimer

Éditions l’échappée, collection Dans la mêlée
Format 12 x 18,5 / 124 pages / 10 euros / isbn 2-915830-10-X

Dans un Irak déchiré par l’occupation militaire et la guerre civile, des hommes et des femmes, arabes et kurdes, athées et croyants, sunnites et chiites, chômeurs, ouvriers, syndicalistes et féministes cherchent à sortir du chaos.

Menacés par les islamistes, persécutés par les nationalistes, emprisonnés par les troupes d’occupation, ils tentent de répondre à ces questions : comment combattre l¹impérialisme américain sans poser de bombes ? Quelles stratégies adopter pour empêcher la guerre civile de se propager dans les quartiers ? Comment défendre les droits des femmes alors que les islamistes participent au gouvernement et tiennent la rue ? Quelles luttes sociales mener pour défendre l’égalité et les droits des salariés ?

Ce livre leur donne la parole. Ces neuf entretiens nous font découvrir cette autre résistance, résolument laïque, féministe et anticapitaliste qu’Al-Qaeda considère "plus dangereuse que le Mossad".

Nicolas Dessaux, archéologue, est président de l’association Solidarité Irak, qui, depuis 2003 fait connaître et soutient les luttes féministes et sociales en Irak occupé.


Préface : Résister autrement, par Nicolas Dessaux

On a décidé de lancer l¹insurrection tout de suite
Entretien avec Muayad Ahmad. Membre d¹une organisation armée d’extrême gauche, Muayad Ahmad a été l’une des figures de l¹insurrection populaire de mars 1991 au Kurdistan d¹Irak, en pleine guerre du Golfe.

Mon coeur brûle pour les femmes du Kurdistan et d’Irak
Entretien avec Surma Hamid. Après avoir connu toutes les violences faites aux femmes dans la société kurde, Surma Hamid est devenue une dirigeante féministe célèbre au Kurdistan, avant d¹être contrainte à l’exil par les islamistes.


C’est comme ça qu’une société façonne la personnalité

Entretien avec Houzan Mahmoud. Née dans une famille de guérilleros, Houzan Mahmoud est l’une des fondatrices de l¹Organisation pour la liberté des femmes en Irak et l¹une des porte-parole du Congrès des libertés en Irak à l’étranger.

Nous ne disposions que de trois fusils

Entretien avec Ali Abbas Khalif. Après cinq ans de détention pour ses liens avec la guérilla, puis douze ans en tant que prisonnier de guerre en Iran, Ali Abbas Khalif est aujourd’hui syndicaliste et président du Congrès des libertés en Irak à Bassora.


Tout le monde pense être la prochaine cible

Entretien avec Nadia Mahmoud. Militante clandestine de longue date, vivant aujourd’hui en exil, Nadia Mahmoud est retournée récemment en Irak pour la première fois.

Emprisonné à trois reprises par les forces d’occupation

Entretien avec Qasim Hadi et Akram Muhammad Nadir. Syndicaliste clandestin, organisateur de grèves victorieuses sous le régime de Saddam Hussein, Qasim Hadi est aujourd’hui secrétaire général du Syndicat des chômeurs en Irak. Syndicaliste au Kurdistan d’Irak, Akram Mohammed Nadir est responsable du Syndicat des chômeurs à Sulaymania.

Quelles bombes ? La bombe, c’est moi !
Entretien avec Thikra Faisal. Etudiante à Bassora, Thikra Faisal a été l’une des meneuses de la grève des étudiants contre les milices armées islamistes à l’université.

L¹humanité est notre drapeau

Entretien avec Samir Adil. Arrêté et torturé par la police de Saddam Hussein pour ses activités clandestines, Samir Adil est aujourd’hui président du Congrès des libertés en Irak.

P.S. :

Traductions de Nicolas Dessaux et Hakim Arabdiou

Éditions l’Échappée, 130 rue Saint Maur 75011 Paris

Contact presse : lechappee@no-log.org

Pour commander le livre par Internet : www.lechappee.org



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.86.39