Bandeau
Divergences, Revue libertaire internationale en ligne
Slogan du site
Descriptif du site
Anonyme
Un collectif anti-libéralisme face aux choix
Trouvé sur le net
logo imprimer

Je ne voudrais pas faire d’un microcosme particulier une généralité
nationale ! Aussi ce qui suit n’est qu’un point de vue partiel (et
partial) sur les trois dernières réunions de notre collectif
antilibéral etc....

1) le 3 novembre (21 présent-e-s : des Alternatifs, PCF, PRS,
militants PS "Filochards", militants associatifs, syndicaux non
encartés) : pour la première fois amorce d’une discussion sur les
candidatures où l’on ne manque pas de rappeler que MGB fait l’union
dans son parti (de 140 000 adhérents, vous avez bien entendu le
nombre ?). Décision d’élargir ce débat en invitant les signataires
de l’appel des 100 de 2005 du Tarn sud (contre le TCE) à venir
apporter leur point de vue. Un débat où chacun doit apporter des
arguments positifs pour son-sa préféré-e et non exclure (par ex.
refuser que le candidat soit un-e dirigeant-e de Parti, même en
congé de direction).

2) le 10 novembre (15 présent-e-s : des Alternatifs, etc...) : tour
de table suivi d’un vote indicatif qui a placé en 1re position
préférentielle : Buffet : 6 ; Bové : 5 ; Salesse : 4. [A noter que
Salesse obtient 6 voix en 2e position]

3) le 17 novembre (45 présent-e-s : les mêmes origines + un mino
LCR - à vérifier car il ne s’est pas exprimé !) : un minoritaire
PCF aborde carrément la question de la candidature Buffet non
souhaitable (appel de Bourgoin-Jallieu) ce qui provoque une levée
de boucliers de la majorité PCF, majoritairement présente dans
cette assemblée.

- Je retiens un argument utilisé par ces derniers : "on a fait une
erreur de servir de force d’appoint au PS (allusion au programme
commun et gauche plurielle), mais ils étaient les plus forts.
Maintenant, chez les antilibéraux, c’est nous la principale force"

Je caricature à peine et ne vous ferai pas l’affront de tirer la
conclusion attendue de ce raisonnement. - Il est impossible de
débattre dans ces conditions : tout argument en faveur d’un
candidat autre que Buffet n’est pas écouté. Des non encartés ont
essayé d’expliquer qu’ils existaient et qu’ils avaient leur mot à
dire, ils n’ont pas été entendus. Le plus jeune de l’assemblée (31
ans) n’est pas près de revenir...
- un vote indicatif a été effectué : 45 présent-e-s répartis ainsi
 : 2 nuls et 1 NPPV ; Buffet : 18 ; Salesse : 13 ; Bové : 7 ; Autain
 : 3 ; Braouzec :1. Pas d’expression sur un éventuel 2e voeu.
Décision de reconvoquer une assemblée large le 1er décembre (avec
sans doute un autre vote indicatif). Avec quelles "évolutions" ?

Il est illusoire de penser qu’un consensus pourra sortir de la
prochaine assemblée. Simplement les militant-e-s du PC seront
encore plus nombreux et finiront par imposer leur candidate, les
non encartés n’ayant aucune envie d’entrer dans ce type de
batailles partidaires qu’ils jugent complètement dépassées. Ils
seront simplement moins nombreux la prochaine fois, voire carrément
absents. Et les Alternatifs emportés par la lame ?




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.47