Bandeau
Divergences, Revue libertaire internationale en ligne
Slogan du site
Descriptif du site
Larry Portis
Après la Tunisie, l’Égypte, Bouteflika Dégage !
Rassemblement du samedi 12 février 2011. Place de la République
logo imprimer

Comme en Tunisie et en Égypte, la population algérienne (35 millions, dont une majorité de jeunes) se soulève. Des émeutes ont éclaté en janvier dans le pays en réaction à une hausse des prix de la nourriture. La répression a été violente faisant des morts et des blessés. De jeunes Algériens se sont immolés par le feu.

La population demande le départ du président Abdelaziz Bouteflika, au pouvoir depuis 1999.

"Une population pauvre dans un pays riche !"

Manque de logement, chômage, pauvreté alors que le pays est un important exportateur d’hydrocarbures (réserves bancaires évaluées officiellement à 155 milliards de dollars). Partout fusent les accusations de corruption et de détournement des richesses du pays à des fins personnelles au lieu de les investir dans l’économie et la création d’emplois.

La condition des femmes, en particulier depuis le code de la famille de 1984, est scandaleuse et inacceptable. Les autorités se servent de l’état d’urgence déclaré dans le pays en 1992 pour interdire toutes les manifestations politiques. Les défilés sont interdits à Alger, mais la population brave cette interdiction. Le soutien international est d’autant plus important.

L’exemple des peuples tunisien et égyptien est un espoir pour la population algérienne.




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.47