Bandeau
Divergences, Revue libertaire internationale en ligne
Slogan du site
Descriptif du site
Jean-Manuel Traimond. Photos Christiane Passevant
Un lieu de privilège
Un guide méchant [et parfois moche] de Paris
logo imprimer

Dès sa fondation, on dédia l’avenue des Champs-Élysées au bonheur des élites, puisque dans la fable grecque ces champs sont dédiés à la félicité tranquille de mortels privilégiés que les dieux veulent récompenser. Pindare raconte un monde sans labeur, sans nuit et sans larmes, un monde de champs et de fruits.

André le Nôtre, jardinier de Versailles, ouvrit les Champs-Elysées, quelques années plus tard le duc d’Antin les prolongea. Parce que les Champs-Elysées mènent au Bois, les riches du XIXe siècle s’y montraient les uns aux autres leurs carrosses et leurs équipages. À présent les enfants d’immigrés s’y montrent les uns aux autres leurs chaussures de sport.

Le Roi-Soleil, souhaitant marquer l’estime et l’amitié qu’il portait à son
vieux jardinier en l’anoblissant, demanda à Le Nôtre quelles armoiries il souhaiterait porter. Celui-ci, d’une modestie ombrageuse, répondit :
« trois limaçons couronnés d’une feuille de chou. »




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.47