Bandeau
Divergences, Revue libertaire internationale en ligne
Slogan du site
Descriptif du site
Jacques Langlois
La Banque Mondiale
logo imprimer

La BM ou banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD) a été créée en 1945 comme le FMI pour aider, dans le cadre du plan Marshall, à la reconstruction de l’Europe ruinée par la 2e guerre mondiale. Les droits de vote y sont inégaux et favorisent outrageusement les grands pays industriels. Son directeur est toujours un Américain (actuellement le néoconservateur Wolfovitz) Sa mission officielle est de lutter contre le développement des inégalités Nord-Sud. Mission ratée, ce qui fait que la BM est en train de battre sa coulpe et de se réorienter. Prendre en compte les institutions sociopolitiques (dont la lutte contre la corruption et pour la démocratie comme le prône Wolfovitz) prend le pas sur une approche purement économiciste. Financer des infrastructures de développement endogène est à l’ordre du jour : éducation, eau, santé, énergie, agriculture vivrière.

La BM a 3 caractères :

- ne prêter qu’en faveur des projets favorisant la division internationale du travail au profit des pays occidentaux ou industrialisés : routes, transports ferroviaires, ports, aéroports (but acheminer les matières premières vers les importateurs occidentaux) ; industries minières ; produits agricoles (café, produits exotiques) exportables au détriment des cultures vivrières. Il s’agit donc de faciliter « l’échange inégal » de matières premières et de produits agricoles contre les marchandises manufacturées ailleurs, vu que les aides de la BM au développement d’industries locales ont été inexistantes. Tout au plus a-t-elle consenti, surtout depuis qu’elle a été sévèrement critiquée (voir le livre : la BM, le coup d’Etat permanant, par Eric Toussaint, éditions Syllepse, 2006), quelques investissements dans l’éducation, l’assainissement, la santé et cela assez récemment,

- propager la conception libérale de l’économie comme le FMI, l’OCDE, l’OMC, le G8,

- Soutenir les dictatures anticommunistes et les pays favorables aux USA : Marcos aux Philippines, Suharto en Indonésie, Pinochet au Chili, etc. Refuser des crédits aux opposants : Nasser a dû faire fiancer le barrage d’Assouan par l’URSS ; Allende n’a rien obtenu.




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.47