Bandeau
Divergences, Revue libertaire internationale en ligne
Slogan du site
Descriptif du site
Jean-Manuel Traimond. Photos Christiane Passevant
Le Centre Pompidou : Une célébration du siècle de l’industrie
Un guide méchant [et parfois moche] de Paris
logo imprimer

Georges Pompidou voulut que l’architecture du bâtiment reflétât la prédominance de l’industrie au XXe siècle.

Dans son Guide de l’architecture moderne à Paris Hervé Martin cite les architectes de ce centre : « …casser le mur de méfiance entre le grand public et l’art moderne en construisant quelque chose qui lui soit familier, comme une usine, mais en même temps l’intrigue, comme un vaisseau spatial, c’est-à-dire lui donne l’envie d’aller voir ce qui se passe à l’intérieur ». Le succès est total quant à la ressemblance avec une usine, et d’aucuns affirment qu’il en va de même pour le vaisseau spatial.

Selon Horace Léon, auteur de Georges Pompidou, artiste auvergnat : « si le Centre Pompidou est l’un des sites les plus visités de France, cela tient avant tout à son énorme bibliothèque en accès libre, ou plutôt au fait que malgré l’augmentation vertigineuse de la population estudiantine, aucun édile ne s’est jamais préoccupé de construire d’autres bibliothèques. »

En effet, Rémi Koltirine et Ouardia Ider, auteurs de Paris pour ses habitants, la reconquête possible (Ibis Press), notent que Paris avait prévu une très grande bibliothèque de consultation publique, une bibliothèque centrale par arrondissement, et des établissements de proximité.

La construction de Beaubourg a tué ces projets. Pourtant, outre les queues interminables constatées à Beaubourg et à Sainte-Geneviève, « on peut fréquemment croiser le regard abasourdi d’étudiants étrangers contraints de quitter une bibliothèque dès six heures du soir. Dans de nombreux pays européens, une médiathèque municipale de la taille de Beaubourg existe dans toutes les villes moyennes, de la taille d’un arrondissement parisien.

On y trouve non seulement des livres et des cassettes vidéos, mais aussi toutes sortes de services pour enregistrer, copier, reproduire, etc. Le soir, des étudiants assurent des permanences pour maintenir les lieux ouverts jusqu’à une heure avancée de la nuit. Leur rôle se limite à la surveillance et la recherche de livres, ce qui leur permet de poursuivre leur propre travail. »

Un édifice didactique

Les tubes bleus du Centre Pompidou, bleus comme le ciel, transportent l’air conditionné.

Les canalisations jaunes, jaunes comme le feu, passent l’électricité.
Les éléments rouges transportent les visiteurs, dont le sang est rouge.
Les canalisations vertes, vertes comme l’eau de la Seine, fournissent l’eau.
La structure porteuse est blanche, noire et grise.

Horace Léon, dans Bâtir les villes à la campagne : une solution d’avenir ? remarque avec animosité que « à présent, dans les villes, le ciel bleu en est réduit à faire de la figuration sur des tuyaux d’aluminium peints à la peinture acrylique »



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.86.39