Bandeau
Divergences, Revue libertaire internationale en ligne
Slogan du site
Descriptif du site
Un guide méchant [et parfois moche] de Paris
Station Château de Vincennes
Jean-Manuel Traimond. Photos Christiane Passevant
logo imprimer

Si Montmartre est le ring de la ville et de l’Église, alors Vincennes est le ring de la ville et de l’armée, du moins si l’on en croit Horace Léon, auteur de Des canons ou des lapins ? :

« Vincennes et son bois ont été domaine royal ; Saint-Louis sous le chêne de Vincennes rendit la justice et ordonna de brûler les lèvres des Juifs blasphémateurs.

Après la Révolution, Louis-Philippe, inquiet des frondes de l’Est parisien, publia de tels projets militaires pour le bois de Vincennes que celui-ci y gagna dans le peuple le surnom de Canonville. Son fils, duc de Montpensier, dirigea le premier l’école d’artillerie. L’obsession militaire fera agrandir le polygone de tir de l’école d’artillerie, alors même que l’on édifiait à côté un hôpital militaire et que l’on négligeait la proximité de l’hôpital d’aliénés de Charenton.

Les visites d’obus dans les cours de l’hôpital d’aliénés n’eurent pour seule conséquence que la modification de la direction des tirs. Des 142 hectares napoléoniens, le domaine militaire s’agrandira aux 350 hectares de la première guerre mondiale. Le reflux ne se produira qu’à partir de 1947, quand les défaites de l’armée détruiront son prestige.

Nous devons le salut du bois de Vincennes au succès du bois de Boulogne. Officiellement, en décidant d’aménager à son tour le reste du bois de Vincennes en promenade, l’Empire n’obéissait qu’à un louable souci d’équité envers les habitants de l’Est de sa capitale, les plus défavorisés. Officieusement, il s’agissait d’éviter que les ouvriers n’aillent encombrer le bois des rentiers. »

Peu de rois sont poètes. Pourtant au bois de Vincennes, un après-midi de 1661, profitant d’un soudain orage qui fit s’enfuir les courtisans autour de lui, Louis XIV resta sous la pluie devant Louise de la Vallière et lui déclara son amour. Il lui dit : « Comptez les gouttes de pluie, je jure de vous donner autant de perles. »

Et ce jour-là, il pleuvait sur Vincennes…




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.47