Bandeau
Divergences, Revue libertaire internationale en ligne
Slogan du site
Descriptif du site
Nous sommes tous des terroristes
logo imprimer

Archive pour novembre 2008
Lettre ouverte à Madame la ministre de l’intérieur

Mardi 18 novembre2008

Madame la Ministre de l’intérieur

En entendant la liste des éléments qui vous ont permis d’exprimer une quasi conviction selon laquelle les individus interpellés par les forces de l’ordre, sont bien les saboteurs des lignes TGV, mais sont également des extrémistes d’ultra-gauche terriblement dangereux pour reprendre votre expression je tiens à vous faire savoir :

que je possède dans ma bibliothèque quelques ouvrages traitant des stratégies insurrectionnelles.

qu’il m’est arrivé de participer à l’écriture de textes collectifs qui selon vos critères pourrait facilement être considérés comme des incitations au blocage de l’appareil productif et au sabotage des communications.

qu’il m’est arrivé de participer à des réunions au cours desquelles furent évoqué les différentes façons d’accélérer la fin de l’ordre social que vous défendez.

que je sais comment fabriquer des engins incendiaires et comment me procurer les produits nécessaire, et même plus j’en entrepose à mon domicile

que je possède quelques outils dont certains sont parfaitement appropriés à servir à saboter des installations publiques

que j’ai participé à la dégradation volontaire d’équipements ainsi qu’à de nombreuses manifestations plus ou moins violentes

qu’enfin il m’arrive de me promener le long de voies ferrées.

Madame la ministre, je suis donc obligé d’en conclure que je suis un individu extrêmement dangereux, en un mot, potentiellement un terroriste, qui selon vos propos devrait être mis hors d’état de nuire sans tarder.

En vous assurant, Madame la ministre, l’assurance de mes sentiments les meilleurs, j’attends patiemment mon interpellation imminente.

Christophe


Je ne suis pas terroriste… mais je me soigne
16/11/2008, par jmm
Impression

A défaut de preuves formelles, les policiers anti-terroristes ont trouvé “un manuel contenant des indications sur le comportement à adopter lors d’une garde à vue pour résister au mieux à la pression des policiers” lors de leurs perquisitions, dans l’affaire de la “mouvance anarcho-autonome“, qu’ils surveillaient depuis des mois (voir ce qu’en disait, en juin dernier, le Syndicat de la Magistrature : La Direction des Affaires Criminelles voit des terroristes partout).

J’avoue, je le confesse et passe à table : je possède moi aussi un tel “manuel“…

Parce que nul n’est censé ignorer la loi, mais que, comme presque tout le monde, je n’y connais pas grand chose, mais qu’il est tout de même préférable de connaître (au moins) ses droits.

Parce que le nombre de gardes à vue a aussi explosé ces dernières années (+… 179% en 7 ans !), tout simplement, et que cela peut arriver à n’importe qui, simple passant, journaliste ou manifestant, notamment.

Parce que de nombreux juristes ont donc, et dans le même temps, publié ce type de guides pratiques

lire les commentaires



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.86.39